Violences post-électorales à Port-Gentil : L’Etat civil de la marie du 3e arrondissement en fumée.

lundi 26 septembre 2016 Société & environnement


La mairie du 3ème arrondissement de Port-Gentil la capitale économique du Gabon porte toujours les traces de vandalisme. Parmi les services touchés figure celui de l’Etat civil dans lequel près de 200 actes de naissances ont été détériorés.

Le service de l’État civil de la mairie du 3e arrondissement de Port-Gentil tourne au ralenti depuis le 31 août dernier où le bâtiment a été incendié lors des pillages enregistrés après la proclamation des résultats de l’élection présidentielle. Une partie des registres de naissances a été détériorée. Boniface Banami, Responsable de L’État civil de la mairie du 3ème arrondissement de la capitale économique confie. « Il y a eu un début d’incendie de registres de l’état civil. On a perdu deux doublons. Le registre numéro 3 de 2013 et un autre de 2015. Donc cela fait 100 actes de naissances par doublon. On a aussi eu deux grands registres déchiquetés et d’autres mouillés par l’action des sapeurs-pompiers ».

Malgré cet impondérable, le travail se poursuit tout de même. « On reçoit toujours les usagers. Vous voyez que je suis en train de rédiger des actes de naissances. Là nous devons sécuriser le fichier de l’état civil. Je souhaite qu’on puisse les enlever d’abord d’ici sauf si le Gouverneur nous rassure que des mesures de sécurité particulières vont être prises pour protéger le bâtiment », a tenu à préciser le chef de service de l’État civil de la mairie du 3e arrondissement de Port-Gentil.

Au-delà de l’État civil, le bureau du Maire central a été incendié et la salle de mariage vandalisée. Au niveau de la cour, deux véhicules ont été calcinés. Cela bloque le travail du service technique. Mbourou Joseph Antoine, assistant technique dénonce. « le travail ne se fait plus comme il se doit. Notre voiture de liaison a été brûlée et c’est difficile. En ce moment le travail se fait juste à 10 %. Les agents se rendent à pied sur le terrain pour le curage des caniveaux et le nettoyage des fossés. C’est vraiment désolant cette situation. Parce que même les bons de carburant ont été détruits par mes flammes ». Les travaux de réfection ne vont débuter que des qu’il y aura l’accalmie. Tout le matériel est déjà payé et se trouve dans les locaux du service technique.


YAO

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs