Vaginite : Une des principales causes de consultation féminine !

samedi 28 mai 2016 Santé


75 % de femmes ont souffert au moins une fois dans leur vie de vaginite ! Cette pathologie est à l’origine d’un grand nombre de consultation médicale des femmes. Souvent bénigne, la vaginite peut être désagréable pour l’intimité féminine.

Pour certaine femmes qui ignorent son existence notamment à cause de son caractère bénin. La vaginite est une inflammation du vagin résultant d’une infection, présentant différentes formes telle l’infection à candida ou "infection à champignons" ou encore "infection à levures". Un désagrément auquel plusieurs femmes sont confrontées, seulement elles ne le considèrent pas comme une maladie. Ignorance ou gêne ? Toujours est-il que cette infection peut considérablement impacter la santé sexuelle des femmes

.
Symptômes ?

La vaginite se traduit par des démangeaisons ou des sensations douloureuses à la vulve ou au vagin, des pertes vaginales anormales, (abondantes, colorées et odorantes) et les fortes odeurs durant les rapports sexuels.

La vaginite touche essentiellement les femmes en âge de procréer et les femmes enceintes (à cause des changements hormonaux). C’est pourquoi, il est recommandé aux femmes de prendre soin de leur hygiène intime, car certaines odeurs désagréables sont symptomatiques de la vaginite. Vola pourquoi, il impérieux de consulter régulièrement son gynécologue.

Traitement ?

H.A après avoir constaté ces désagréments, décide de consulter un gynécologue. Ce dernier lui a prescrit des ovules et certains antibiotiques. « Je ne peux que demander à celles qui constatent le moindre désagrément de se faire consulter. L’appareil génital de la femme est un organe très sensible. Donc il revient aux femmes d’en prendre soin. Au sortir de ce rendez-vous chez le médecin, ce dernier m’a conseillé de ne pas faire la toilette vaginale. Le vagin s’auto-nettoie. Pas besoin d’effectuer de toilette intime. Cela évite tout contact avec les bactéries présentes sur les mains et ou dans de l’eau. Le plus important, serait de le laisser tranquille et de ne pas l’agresser. Ce dernier m’a enfin conseillé de pas porter de sous-vêtements ou jeans trop serrés qui peuvent entraîner des irritations  ».

Carine Y. quant à elle, préfère utiliser les ovules traditionnels. Elle nous confie que c’est grâce à ces ovules traditionnels qu’elle a pu retrouver une bonne santé intime. Pour notre propre plaisir d’abord, ensuite celui de notre homme qui n’est pas obligé de subir ces désagréments lors des ébats.


MI

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs