UPG : Mathieu Mboumba Nziengui crie à la révolution de palais !

mercredi 30 novembre 2016 Politique


On croyait le climat au sein de l’Union du Peuple Gabonais, aile Mboumba Nziengui, en train de s’apaiser, mais non, des rumeurs persistantes font part d’une humeur plutôt nauséabonde chez le chef des rouges qui a coutume de dire à qui veut l’entendre qu’il est le fils spirituel de feu Pierre Mamboundou et qu’il a pour cela reçu le parti en legs, depuis que son neveu et lieutenant Jean-Olivier Koumba Mboumba a été nommé au poste de Ministre délégué à la Culture et aux Arts, sans qu’il n’ait été consulté, alors qu’il séjournait en mission en France selon ce dernier. Un peu comme si le président de la République et le Premier Ministre se doivent d’en référer à l’homme lorsqu’il s’agit de faire bénéficier à un Gabonais d’un avantage, fut-il plutôt une charge, le ministre représentant le serviteur.

Le spécialiste des Sciences humaines qui se croyait incontournable, dixit, depuis qu’il avait au pied levé et dans les conditions que l’on connait, sauté sur le fauteuil à Jean-de-Dieu Moukagni Iwangou réservé dans un des Gouvernements Daniel Ona Ondo, ne dormirait plus du sommeil du juste, depuis la nomination d’un de ses lieutenants, Jean-Olivier Koumba Mboumba, au poste de Ministre délégué à la Culture et aux Arts dans l’équipe dirigée par Franck-Emmanuel Issoze-Ngondet. D’ici là, qu’il ne se passe des choses dégueulasses entre les deux hommes. Car, la colère qui se lirait sur le visage et dans les propos du « vieux » en dit long sur ce qui se profile à l’horizon.

C’est à croire que les mauvaises habitudes ont la vie dure et qu’au Gabon, la fonction ministérielle est de droit divin. Comment concevoir qu’après l’avoir reçu à échanger au sujet de sa nomination et s’être entendu dire qu’il ne trahissait en rien la philosophie de la formation politique, l’UPG ayant toujours été présentée par son fondateur comme un parti de gouvernement, et Mathieu Mboumba Nziengui étant allé jusqu’à appeler les militants et sympathisants à soutenir la candidature d’Ali Bongo Ondimba lors de la dernière élection présidentielle le 27 août 2016, ce dernier fasse en quelque sorte marche arrière, reprochant à l’un de ses représentants choisi, qui plus est dans son camp, de s’afficher aux côtés de tous ceux qui sont appelés servir l’Etat en tout début du nouveau septennat du président gabonais déclaré élu par la Cour constitutionnelle ?

Ce n’est pas Alfred Nguia Banda qui ne s’intéressera pas à la question, lui, dont l’œuvre « La République au village » est très parlante et fait allusion au comportement des politiciens gabonais dont certains confondent les affaires publiques d’avec les familiales. Il se dit en effet que Jean-Olivier Koumba Mboumba est le neveu de Mathieu Mboumba Nziengui et qu’au nom de cette filiation, il aurait été conforme qu’il attendît que son oncle lui donnasse l’onction pour qu’il acceptât l’offre d’aller au Gouvernement, ce d’autant plus que pour ne pas installer des querelles entre les deux personnalités, son départ ne lui avait pas encore été signifié. Mieux, la palabre, si palabre il y a, va se transformer en affaire familiale qui invite aussi bien le clan que la tribu et la descendance. Il faut s’attendre à ce que le « Tout Ndendé » soit convoqué dans les tous prochains jours à une réunion au centre de laquelle se trouveront les deux hommes, pour trancher sur une affaire qui ne concerne que le sommet de l’Etat.

Quelle issue prévoir quand on sait que le nouveau membre du Gouvernement aura bien du mal à sortir des rangs, malgré les menaces qu’il peut subir. Jean-Olivier Koumba Mboumba ne pourra pas décider, comme l’ont fait d’autres avant lui, de créer son aile à lui, tant il est convaincu que c’est avec lui et grâce à lui en grande partie que celle pilotée par l’ancien ministre d’Etat chargé du projet Graine, a gagné tous les procès contre ses adversaires et qu’il est donc celui qui, aux yeux du droit, bénéficie de la légalité sur les autres. Affaire à suivre…


Ddounguenzolou

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs