Union Nationale : le 6e arrondissement de Libreville accueille la 1ère rencontre citoyenne

lundi 1er août 2016 Politique


Le 6e arrondissement de la Commune de Libreville a accueilli ce samedi 30 juillet 2016 au carrefour ‘’GP’’ du quartier Nzeng-Ayong, la première rencontre citoyenne initiée par le candidat Casimir Ange Oyé Mba, candidat de l’Union Nationale pour la présidentielle du 27 août 2016.

La coupure d’électricité n’aura pas ébranlé l’élan des militants de l’Union Nationale conduite par son président Zacharie Myboto ainsi que son porte-étendard à la prochaine élection présidentielle, Casimir Ange Oyé Mba qui ont, grâce au secours d’un groupe électrogène fini par tenir la première rencontre citoyenne.

Cette première rencontre citoyenne a permis à l’ensemble des intervenants de revenir sur le climat de tension que traverse le pays ainsi que la partition que devrait jouer le candidat de l’UN « Monsieur Casimir Oyé Mba, pour nous, votre devoir aujourd’hui en tant qu’intellectuel et homme d’Etat, c’est de parler, de dire non aux fossoyeurs de la démocratie dans notre pays, d’œuvrer à la naissance d’une société nouvelle à travers la mise sur pied d’une nouvelle vision politique, d’un nouveau programme de gouvernement en adéquation avec les droits du peuple…Le Gabon a besoin de se reconstruire en comptant sur des hommes sûrs, des leaders qui se battent pour la restauration de la relance économique  » a déclaré Brigitte Obame, coordinatrice de l’Union Nationale pour le 6e arrondissement qui a d’entrée planté le décor.

Du représentant des jeunes de l’UN pour le 6e arrondissement au représentant des personnes vivant avec un handicap, les discours avaient le même thème : ‘’l’inéligibilité de la candidature d’Ali Bongo, le changement’’.

Pour Casimir Oyé Mba, les raisons de sa candidature et de sa prise de position sont simples, « …Nous voulons un Gabon pour tous, nous ne voulons pas d’un Gabon pour quelques uns, nous ne voulons pas d’un Gabon pour une bande de copains, j’allais dire de coquins.

En 2009, je me suis présenté contre Monsieur Ali Bongo Ondimba, à l’époque j’étais encore dans le PDG… On nous a fait passer une sorte d’examen et au sortir de cet examen on nous a dit que c’est Ali qui était le premier mais non, je ne peux pas croire ça. Je ne peux faire un examen avec Ali, lui va réussir et moi échouer. C’est l’une des raisons » a-t-il déclaré égrainant par la suite, à l’image de Zacharie Myboto, l’historique qui lui a permis d’inviter les militants venus sous le sillage d’André Mba Obame et de Pierre Claver Nzeng à ne pas se sentir orphelin à l’UN assurant par la même, de la poursuite de leur travail, de leur lutte et de leur combat.

« Je vais vous dire pourquoi nous combattons Monsieur Ali Bongo Ondimba. Nous combattons Monsieur Ali Bongo Ondimba parce que, d’abord sa gestion du pays est calamiteuse, elle est hasardeuse, elle est cafouilleuse. Elle est dangereuse parce qu’elle nous conduit tout droit dans un mur » a-t-il ajouté. Le candidat Oyé Mba affirme que l’alternative à la gestion d’Ali qu’il propose sera présentée au grand public sous forme de projet de société dans quelques jours.

Au sujet de l’inéligibilité d’Ali Bongo, le candidat Oyé Mba affirme « Le problème qui se pose n’est pas la nationalité d’Ali Bongo mais plutôt le respect de la Constitution en son article 10… Depuis 2009… figurez vous que Monsieur Ali Bongo est un être extraordinaire… il a trois, quatre, voir cinq actes de naissance… tout les 8 mois il sort un nouvel acte de naissance ». Ce qui par conséquent , aurait dû, selon le candidat, conduire à sa disqualification mais « c’était sans compter l’asservissement de la CENAP et de la Cour constitutionnelle » a conclu l’ancien Premier ministre qui a invité le peuple gabonais à se tenir prêt, à se lever pour refuser et s’opposer à l’imposture d’Ali Bongo tout en faisant un choix clair, celui de l’UN, de Casimir Ange Oyé Mba que lui-même a invité le peuple à ‘’essayer’’.


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs