Une salle numérique inaugurée au sein de l’école ‘’Sacré Cœur’’ de Libreville

samedi 30 janvier 2016 Société & environnement


Dans l\’optique d\’offrir à chaque enfant scolarisé une formation sur les technologies de l\’information et de la communication (TIC) dès le bas âge, Armand Steeve Issembe et son entreprise Yoliza, spécialisée entre autres dans le domaine du numérique a procédé vendredi 29 janvier 2016 à l\’inauguration d\’une salle d\’informatique installée dans les locaux du complexe scolaire ‘’Sacré Cœur’’ de Libreville.

Après les établissements , ‘’Les Colibris’’, ‘’Le Guide de nos enfants’’ , ‘’La Fontaine’’, le complexe privée ‘’Sacré Cœur’’ de Libreville créé en 1993 , a inauguré officiellement sa nouvelle salle d'informatique  vendredi 29 janvier 2016 en présence du donateur Armand Steeve Issembe, manager général de la société Yoliza, spécialisée dans le numérique dans le cadre de son programme dénommé ‘’Luciole’’.

En effet, fruit d'un contrat signé avec les responsables de l’établissement Sacré Cœur, la livraison de la salle d'informatique s'inscrit dans le cadre du Programme Luciole qui consiste à favoriser la politique d'accès à l’usage du numérique pour les élèves. Ce sont plusieurs élèves de la maternelle jusqu'au CM2 qui bénéficient des enseignements du bureau virtuel créé par Yoliza qui offre des services en ligne personnalisés et sécurisés animés par des instructeurs ayant des compétences pédagogiques et techniques pour un suivi individuel ou en groupe.

Pour le patron de Yoliza, le programme Luciole a été mis en place pour contribuer au projet d'une société de l'information pour tous et assurer l'égalité des chances dans le système éducatif gabonais avec une formation en technologie de l'information et de la communication(TIC) dès l’enfance.

"Nous avions autrefois des enseignements sur l'initiation à l'informatique que l'on proposait aux élèves. Mais avec Luciole c'est différent, Yoliza nous propose un programme complet avec une salle d'informatique équipée et connectée gratuitement " a déclaré Véronique Digondi, représentante de la responsable de l'école Sacré Coeur.

Selon monsieur Ongandaga, directeur général de l'enseignement primaire à l'éducation nationale, l'initiative du programme Luciole est louable et appréciable .Considéré comme un partenaire de l'éducation, celui-ci s'inscrit dans les résolutions des états généraux de l'éducation en 2010 qui mettait un accent particulier sur l'informatique dans la formation des apprenants.

"Nous sommes en discussion avec cette entreprise pour la signature d'un contrat avec l'éducation nationale ", a t-il ajouté.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs