Un perroquet égaré dans la banlieue de Tokyo dit son adresse et retrouve son maître

jeudi 22 mai 2008 Speciales

Un perroquet apprivoisé égaré dans la banlieue de Tokyo a pu regagner son foyer après avoir décliné le nom de son maître et son adresse au vétérinaire qui l’avait recueilli, a annoncé mercredi la police.

Le volatile, un perroquet gris du Gabon, avait été capturé début mai par la police dans un jardin particulier de la préfecture de Chiba, à l’est de la capitale, et avait été confié à une clinique vétérinaire.

Selon un porte-parole de la police, le perroquet s’est d’abord contenté de chanter sans relâche des chansons enfantines populaires.

"Puis, au bout de dix jours, il a commencé à répéter un nom et une adresse", a raconté un porte-parole de la police de Chiba. Les agents ont suivi les instructions du perroquet, qui a ainsi pu retrouver son propriétaire.

"Je suis bien content de lui avoir appris à dire mon nom et mon adresse", s’est félicité ce dernier, cité par le quotidien Yomiuri Shimbun.

Le perroquet gris du Gabon est considéré comme un des oiseaux les plus intelligents du monde.


AFP

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs