UA : Le Gabon membre du nouveau bureau des TIC

mardi 8 septembre 2015 Economie


Réunis au siège de l’Union Africaine (UA), les ministres africains des TIC viennent de choisir le nouveau bureau du Comité technique spécialisé sur la communication et les technologies de l’information (CTS-CTIC). Le Gabon y est membre et occupe la 2eme vice-présidence.

Pour les deux années à venir, c’est le Mali, par le canal de son ministre de l’Economie numérique, de l’information et de la communication, Choguel Kokalla Maiga qui présidera la commission (nouveau bureau).

Ce dernier sera secondé d’une représentation tanzanienne (1er vice-président) et du Gabon (2eme vice-président), suivi de l’Algérie (rapporteur) et de l’Afrique du sud.

Les membres nouvellement élus devront pour les années à venir, relever le défi de la matérialisation de plusieurs projets importants contribuant à la construction de l’UA. 

Il s’agira en effet pour eux, de porter la relance du projet satellitaire RASCOM, l’adhésion et le financement du réseau numérique de radiodiffusion MENOS de l’Union de radiodiffusion Africaine (UAR), la création de la radio et télévision panafricaine vers des résultats positifs.

Les questions de la gouvernance Internet, de stratégie de communication sur l’importance de l’Agenda 2063 qui ouvre la perspective d’un développement communautaire et démocratique et celle de la protection des journalistes en Afrique rentreront également en ligne de mire des impératifs de la nouvelle équipe dont le Gabon est membre.


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs