Transports suburbains : C’est maintenant qu’on songe à réguler ?

mercredi 10 août 2016 Société & environnement


La négligence corrige souvent bien les autorités gabonaises. Le dernier fait en date est l’accident survenu sur l’axe Oyane-Kango samedi dernier, lequel a fait dix-huit morts. Il a fallu, pense-t-on, attendre cet incident pour songer désormais à prendre des mesures de sécurité devant concerner la régulation du transport suburbain.

L’issue de l’accident survenu sur la route de Kango entrainera des changements de comportement de la part des autorités qui iront jusqu’ à des représailles contre les contrevenants. Déjà, le procureur de la République vient d’énumérer une série de mesures qui pourraient permettre de réguler le domaine du transport suburbain, mais cela n’est pas sans conséquences pour l’activité des entreprises de transport.

Du quota de voyages par jour à la conformité des permis de conduire selon les catégories, la vitesse et la responsabilité des promoteurs de ces entreprises, le procureur envisage encadrer le secteur, rien ne sera négligé. S’agissant par exemple du quota de voyages par jour et par chauffeur, les conducteurs pourraient désormais n’effectuer qu’un seul quotidiennement. Cela permettrait d’éviter de dormir au volant. Le procureur de la République est convaincu que la fatigue et le sommeil sont dans plusieurs cas, les sources des drames accidentels enregistrés sur la Nationale 1.

Les mêmes causes produisent les mêmes effets !

Pourquoi faut-il toujours attendre au Gabon qu’un drame comme celui de Kango survienne pour que les questions de sécurité routière soient revisitées ? Tout le monde sait depuis des années le danger que représente cet axe routier pour ne pas déplorer la conduite de certains usagers.

A la lecture des mesures partielles prises par le parquet pour recadrer les choses, on s’aperçoit que ce tragique drame n’est pas loin de celui vécu en 2014 avec l’accident survenu à Plaine-Niger où un conteneur d’une entreprise de la place, parce que n’étant pas bien fixé, s’était écroulé sur un taxi- bus, causant la mort de plusieurs personnes et de nombreux blessés graves. C’est à la suite de ce malheureux drame qu’une mesure régulant la circulation des poids lourds avait été initiée. Depuis, il est strictement interdit de conduire un camion remorque sans que le conteneur ne soit attaché.

Avant cette mesure, chacun faisait les choses à sa guise. Concrètement, quel impact peuvent avoir ces mesures si le suivi n’est pas optimum ? Des idées, il y’ en a qui visent à éviter un autre drame, mais si la volonté de bien faire n’y est pas, elles n’auront aucun effet.


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs