Transport aérien : Afrijet renforce sa flotte avec un nouvel avion ATR

mercredi 24 octobre 2018 Société & environnement


La compagnie aérienne Afrijet et son partenaire étranger ATR ont présenté, mercredi 24 octobre à la presse, à son siège situé à Libreville, sa nouvelle acquisition d’Avion de transport régional (ATR). Appareil de type ATR-72-500 de configuration bi-classe, la nouvel acquisition conforte la position d’Afrijet dans le transport aérien dans le Golfe de Guinée.

Afrijet veut renforcer son ancrage dans le transport aérien au niveau régional. Après avoir misé en 2014 dans le cadre de sa stratégie de développement sur un turbopropulseur de conception franco-italienne, leader des avions régionaux avec 40% de parts de marché dans le monde, la compagnie aérienne nationale vient de concrétiser ses ambitions stratégiques en se dotant d’un nouvel appareil aérien de type ATR-72-500 destiné au transport aérien et de configuration bi-classe.

Fourni par le constructeur européen de turbopropulseur ATR (Avion de transport régionaux), le nouvel appareil vient gonfler la flotte d’Afrijet à cinq avions. Econome en carburant et faiblement polluant, cette acquisition permettra ainsi à Afrijet d’améliorer la connectivité entre les centres urbains du Golfe de Guinée et s’inscrit selon la direction de la compagnie, dans la politique environnementale nationale du Gabon vert si chère aux autorités de la République. « Il a une empreinte carbone entièrement faible » rassure l’Administrateur général, Marc Gaffajoli.

Coût et confort

Pour matérialiser cette acquisition, 500 millions de francs CFA ont été investi par la compagnie. Cet investissement démontre la stratégie d’engagement mise en place dès le départ par la compagnie pour répondre aux besoins du marché mais également pour se positionner comme une compagnie de référence dans la sous-région. La réussite demeure donc la nouvelle ligne directrice du développement d’Afrijet. Pour parvenir à ses fins stratégiques et économiques, la compagnie a misé sur l’enracinement des compétences et le confort à l’intérieur du nouvel appareil en améliorant les commodités sans toutefois affecter le coût du voyage. « L’ATR qu’on vous propose aujourd’hui est l’une des garanties pour la réussite », rassure l’Administrateur général.

Marqué par l’enthousiasme du développement des activités de la compagnie, la directrice commerciale Afrique d’ATR, Cynthia Koleckar s’est réjouie du « succès économique d’Afrique ».


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs