En ce moment

Transfert : Duval Nzembi signe en Bolivie

mardi 2 février 2016 Sport


L\’international et milieu de terrain gauche gabonais, Duval Nzembi vient de poser ses valises du côté de la Bolivie en Amérique du Sud où il s\’est engagé avec un club de deuxième division bolivienne de football, dénommé Quebracho, pour une durée d\’un an.

Duval Filet Nzembi, ancien sociétaire de Missile qui a joué quelques matchs du National Foot1 cette année avec le CMS, vient de parapher un contrat d'une durée d'un an avec « Quebracho », un club de deuxième division bolivienne. Interrogé sur son choix, Duval Nzembi qui avait signé un contrat de deux ans l'année dernière avec un club de D1 marocaine, avant d’être annulé suite au refus de Missile FC de le libérer, dit avoir été attiré par une envie d'expérimenter le football sud-américain, jugé très tactique et surtout participer au projet des dirigeants de Quebracho qui ont pour objectif de monter en D1 cette année.

3e au classement général de la zone sud du pays, derrière « Gracia Agreda » et « Universitario », « Quebracho », le club de Vilamontes, dispose d’un stade d'une capacité de 1000 spectateurs. Les qualités techniques, la vivacité, la polyvalence et l’expérience de Duval Nzembi ont milité en sa faveur dans le choix des dirigeants de « Quebracho ».

Présent en Bolivie depuis plus de trois semaines, Duval Nzembi, vainqueur de la Coupe de la CEMAC en 2014 et quart de finaliste du Championnat d'Afrique des Nations(CHAN) en Afrique du Sud, avec les Panthères A' pourrait faire sa première apparition lors des Play -off de la montée en division délite qui démarre dès le 14 février prochain.


PIN

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs