Tentative de coup d’Etat : L’UE préconise la tenue d’un dialogue ouvert et inclusif !

mercredi 9 janvier 2019 Politique


Après le coup d’état manqué du 7 janvier dernier, les réactions fusent, dont celle de l’Union Européenne. Le porte-parole de l’institution européenne vient de proposer aux forces en présence la tenue d’un dialogue ouvert et inclusif au Gabon. Objectif : éviter au pays de sombrer dans une crise aux conséquences bien néfastes.

Après la présidentielle de 2016, lors de laquelle l’Union Européenne s’était prononcée, l’institution vient de nouveau de sortir de la réserve « diplomatique ». La raison de cette sortie du bois est à mettre à l’actif de la tentative de coup d’état de ce début de semaine, orchestré par des éléments de la Garde Républicaine. Un acte bien évidemment condamné par l’UE. « (…) L’UE, tout comme l’Union Africaine, rejette toute prise de pouvoir par la force », a déclaré sèchement Maja Kocojancic, porte-parole de la commission de l’UE.

Cette dernière est d’avis que toute crise doit se régler de façon pacifique, d’où son appel à la tenue d’un dialogue ouvert et inclusif. « (…) Les défis auxquels le Gabon est confronté doivent trouver leur solution dans le cadre un dialogue ouvert et inclusif, en respectant les principes de Etat de droit et de la démocratie, avec pour objectif la réconciliation nationale » a-t-elle affirmé sans ambages.


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs