Télénovelas : Pourquoi les femmes en raffolent ?

lundi 25 avril 2016 Société & environnement


Très prisées par les femmes, les Télénovelas ont un succès à travers le monde. Au Gabon, depuis l’arrivée de la chaine Novelas TV, les femmes séquestrent la télécommande dans de nombreux foyers. Plus grave, ces séries, « à l’eau de rose », alimentent leurs conversations ! Pourquoi les femmes accordent-elles autant d’importance à ces histoires venues d’ailleurs dans lesquelles Amour, Gloire, Beauté, Mensonge et Trahison constituent les principales thématiques ?

Depuis plusieurs années déjà, les Télénovelas ont su captiver l’attention des spectateurs, et cela à travers le monde. En effet, venues des pays hispaniques, ces feuilletons d’amour existent depuis plus de trente ans. Les toutes premières séries Novelas connues et diffusées au Gabon étaient la très célèbre « Rosa Salvaje » (Rose sauvage), « Marimar », « Dona Beija » ou encore « Cercle de feu », pour ne citer que celles-là. Dans ces feuilletons, les thématiques tournent toujours autour de l’amour, l’argent, la beauté, le pouvoir, le mensonge où la vérité finit toujours par jaillir et débouche sur un mariage. Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfant, bref le scénario est connu d’avance, l’intrigue étant la même.
Avec l’arrivée de Novelas TV, sur un des bouquets locaux, les femmes ont jeté leur dévolu sur cette chaine. Les plus connues de ces Télénovelas s’intitulent « La patrona », « Le corps du désir », « Amour à Manhattan ». Des séries enregistrant un franc succès auprès de la gent féminine voire chez certains hommes. Pourquoi autant d’intérêt pour ces séries qui la plupart du temps sont aux antipodes de nos mœurs ?
Pour certaines femmes telles que OMO, jeune gabonaise estime qu’en suivant ces séries Novelas, elle se retrouve car il y a une morale à tirer. « Je pense qu’il y a une morale qui représente pour nous un enseignement que l’on en tire après avoir suivi certaines séries. Je ne vois pas pourquoi certaines personnes pensent que ces séries sont abrutissantes ». Pour Pamela B, une fidèle téléspectatrice, « lorsque je regarde mes séries aux heures habituelles, j’ai besoin de calme total, je demande à mes enfants de garder le calme. Elles sont si captivantes ces séries que je ne veux manquer aucune action ».
Il existe tout de même des femmes qui ne sont pas touché par le « virus des Télénovelas », car estimant qu’elles ne sont pas enrichissantes. Ces dernières soutiennent que les Télénovelas rabaissent la femme voire la place au bas de l’échelle de la connaissance. « En suivant ces séries venant d’autres horizons, la femme gabonaise en particulier donne une mauvaise image de sa personnalité sensible et facilement corruptible et malléable. Les femmes devraient arrêter de suivre de tels programmes », nous dit Yobangoye Christobelle. « Je préfère regarder des séries telles que Scandal, Marie Jane, ou encore Versailles. Voici des séries qu’une femme moderne devrait regarder lorsqu’elle désir se distraire », nous confie cette dernière. Les hommes, qui ne regardent pas ces séries pensent qu’elles abrutissent les femmes, car ces dernières n’apprennent rien de nouveau. Les histoires sont toujours les mêmes et finissent toujours de la même façon. « C’est comme si les réalisateurs changeaient juste les acteurs, mais les histoires sont toujours les mêmes, les histoires tournent autour des mêmes thématiques. Rien de constructif n’apparait dans ces séries. », nous confie LM. 
Il y’a comme qui dirait une véritable addiction des femmes pour les Télénovelas. LS, un autre homme a été surpris de voir sa femme renouvelé l’abonnement pour ne pas rater ses séries, alors qu’elle ne sait jamais acquittée de cette dépense en dix ans de mariage. Ah, Télénovelas quand tu nous tiens !


MI

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs