Talents : Abuja stimule les jeunes africains à l’informatique

mardi 12 mai 2009 Speciales


Une trentaine de pays africains devraient prendre part du 22 au 29 mai prochain à la première Olympiade africaine de l’informatique (AIO), qui se déroulera à Abuja, la capitale nigériane. Cette compétition qui met en lice des lycéens du continent sur la maîtrise de l’outil informatique vise à susciter des carrières informatiques chez les jeunes africains pour répondre à la demande croissante dans ce domaine.

La capitale nigériane, Abuja, accueillera du 22 au 29 mai prochain la première Olympiade africaine de l’informatique (AIO), qui mettra à l’épreuve pendant une semaine les talents informatiques des jeunes africains.

Le président du Comité national d’organisation de l’Olympiade, Sam Ale, a indiqué le 10 mai dernier que de nombreuses institutions, telles que l’United Bank for Africa (UBA), le Petroleum Technology Development Fund et Chams Technology, collaboraient à l’organisation et au succès de l’évènnement.

L’Olympiade africaine de l’informatique constitue une version de l’Olympiade internationale de l’informatique, destinée à promouvoir la compétition entre des lycéens du monde entier dans le domaine de l’informatique et à stimuler l’intérêt pour ce domaine.

La propagation de l’outil informatique en Afrique a été considérablement plus rapide que celle des formations locales dans ce domaine. Si les politiques de formation tentent tant bien que mal de combler les lacunes, la croissance ne pourra pas attendre que les nouvelles générations se saisissent réellement de cet manne.

Ale a indiqué que son comité dispose de sept sous-commissions et a invité plusieurs institutions ou agences à collaborer pour le succès de l’Olympiade africaine. L’Olympiade africaine contribuera à la participation de l’Afrique à la version internationale.

Les Olympiades internationales de l’informatique sont un concours international d’informatique, plus précisément d’algorithmique. Tous les ans, un pays accueille pendant une semaine les délégations des 70 pays participants, soit environ 280 candidats.

La compétition proprement dite consiste en deux épreuves de 5 heures, chacune composée de 3 problèmes d’algorithmique. Le reste de la semaine est consacré à des activités de divertissement et de découverte de la culture locale

Lors de l’Olympiade internationale de l’informatique 2008 tenue en Egypte, 92 pays étaient présents, mais l’Afrique n’a été représentée que par l’Afrique du Sud, l’Egypte, le Ghana et le Nigéria


Gaboneco

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs