Taekwondo/Tournoi international de Paris : Maria Mouegha remonte sur le podium !

lundi 19 novembre 2018 Sport


Après avoir passé deux ans sans compétitions à la suite d’une opération au genou droit, Maria Mouegha, (Ndlr : porte-étendard du taekwondo féminin gabonais), a repris le chemin des tatamis depuis quelques mois seulement, et ce, avec beaucoup de réussite.

Bénéficiaire d’une bourse olympique lui permettant d’allier études et pratique sportive en Espagne aux côtés d’Anthony Obame, sous l’encadrement du coach Espagnol Juan Antonio Ramos, Maria Mouegha qui se remet petit à petit de sa blessure, a terminé sur le podium du 14e tournoi international de Paris avec une médaille de bronze samedi 17 novembre dernier. Avec de belles prestations à son actif durant la compétition, Maria Mouegha, a malheureusement perdu les armes à la main, face à une combattante égyptienne 6 points contre 4. Interrogée par Gaboneco.com, Maria Mouegha s’est réjouie de ses derniers résultats marqués par l’obtention de médailles d’argent et de bronze.

« Après mon opération, j’ai fait trois compétitions de suite qui m’ont permis de décrocher trois médailles dont deux de bronze et une en argent. J’ai remporté une médaille de bronze à l’Open de Grèce, une médaille d’argent à l’Open de Serbie et la dernière c’est le bronze au tournoi international de Paris » a-t-elle déclaré. Le tournoi international de Paris qui s’est déroulé du 16 au 18 novembre au stade Pierre de Coubertin à Paris, est une compétition annuelle, organisée par la Fédération française de taekwondo et disciplines associées, classée au label WTF-G2 du calendrier mondial.


Pacôme IDYATHA

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs