Système financier national : L’heure de l’assainissement du secteur a sonné

vendredi 27 novembre 2015 Economie


Tirant des leçons de l’expérience tragique causée par le Bâtisseur des Richesses (BR Sarl), le ministère de l’Economie vient de lancer l’opération d’assainissement du système financier national.

Voulant rétablir l’ordre dans le système financier national, le ministère de l’Economie vient de lancer une vaste opération d’assainissement du secteur. Une initiative qui fait suite à l’épisode tragique vécu par de nombreux gabonais clients de l’établissement de micro-crédit BR Sarl qui se retrouvent dans l’impossibilité de bénéficier des fonds qu’ils ont investi auprès de cet organisme financier.

Depuis mercredi 25 novembre, quelques établissements illégalement établis ont déjà fait l’objet d’une fermeture mais les autorités du ministère de l’Economie comptent aller bien loin car, elles envisagent de s’attaquer à toutes les structures de micro-crédit établis dans l’irrégularité et ne possédant pas un agrément de la Commission bancaire de l'Afrique centrale (Cobac).

De même, les propriétaires des structures en cause ainsi que leurs actionnaires feront l’objet d’une audition. En cas de faute avérée les comptes bancaires de ces derniers y compris l’ensemble de leurs avoirs seront saisis.

Trois activités répertoriées dans le secteur feront l’objet de cette traque, à savoir, les établissements de transferts d’argents, de changes manuels et de multiplication des capitaux. Une opération qui arrive un peu tard selon des clients échaudés par l’expérience vécue avec ces établissements mais qui peut-être, il faut quand même le souligner, permettra peut-être d’instaurer un système de traçabilité sur l’origine de ces établissements.

Toutefois qu’adviendra-t-il des comptes des clients de ces établissements, de leur argent et de même qu’en sera-t-il des emplois existant dans les mêmes structures ? Voila autant de questions qui alimentent l’opinion depuis la mise en pratique de cette mesure.


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs