Subvention du National Foot : Les précisions de la LINAF

vendredi 15 avril 2016 Sport


Face aux journalistes, hier jeudi 14 avril, à Angondjé, le président de la Ligue Nationale de Football Professionnel (LINAFP), Brice Mbika qui faisait le bilan de sa tournée d’explication inhérente à la baisse du budget alloué à l’organisation du National Foot 1 et 2, a précisé qu’il n’était toujours pas en possession des 3 milliards de francs CFA de subvention de l’Etat .

Le Président de la Linaf, Brice Mbika était face à la presse, hier jeudi, pour faire le bilan de la tournée dans les clubs de D1, au sein desquels les interrogations autour de l’utilisation de la subvention accordée par l’Etat (3 milliards de Fcfa) sont virulentes. C’est donc pour mettre terme auxdites rumeurs que Brice Mbika Ndjambou, vient d’effectuer une sortie. Histoire d’édifier l’opinion publique et les clubs concernés sur le fait que la LINAF n’est toujours pas en possession de la subvention.

"Nous avons réuni les joueurs, les responsables de clubs et certaines autorités politiques dans une même salle lors de notre tournée qui a débuté le 18 mars par Oyem et qui s’est achevée vendredi 8 avril 2016, avec l’étape de Lastourville pour leur expliquer que le redimensionnement des salaires de 400000 à 150000 pour la D1 et de 150 000 à 80 000 sont un apport de l’état via la LINAF aux clubs. Et non un salaire fixé sur ces montants", a déclaré Brice Mbika. Ce dernier de rajouter "C’est aux clubs qui signent des contrats avec les joueurs de faire leur salaire, selon leurs valeurs auxquelles ils ajouteront les montants de 150000 pour la D1 et 80.000 pour la D2".

Les raisons de l’arrêt du championnat ?

S’agissant de la suspension momentanée du National Foot1, en raison de problèmes financiers, Brice Mbika Ndjambou a fait savoir que la subvention de l’état, (de l’ordre de 3 milliards de Franc CFA), n’a toujours pas été versée à la LINAFP. Malgré cet impondérable, les clubs ont tout de même joué la phase aller du championnat D1, et ce, jusqu’à la 13ème journée.

"Les charges étant croissantes, il se trouve simplement que les clubs se sont retrouvés dans l’incapacité de poursuivre la compétition, en attendant la réaction des pouvoirs publics par rapport à la mise à disposition des fonds pour cette saison" a indiqué le président de la LINAFP.


PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs