Stérilité : Les pesanteurs sociales !

lundi 25 juillet 2016 Société & environnement


Sous nos cieux, ne pas avoir d’enfant au-delà de l’âge de 25, surtout pour une femme, est source d’interrogations, railleries et autres quolibets. Surtout que nos us et coutumes militent en faveur de l’enfantement. D’où, entre autre, les nombreux cas de grossesses précoces enregistrés au Gabon.

Il y a comme qui dirait, un changement de paradigme au Gabon ! En effet, de nombreuses femmes programment désormais leurs maternités, et ce, en faisant fi du poids des traditions qui considèrent les enfants comme source de bonheur et richesse. « J’ai eu ma 1ère fille à 13 ans, il est préférable de faire des enfants tôt car ils vont vous aider plus tard, vous seriez comme frères et sœurs. Avec ou sans situation financière stable, matrimoniale, il demeure important d’avoir des enfants », déclare Madame Mekui, âgée de 40 ans.

Toutefois, la création d’une famille doit reposer sur certaines bases. « Les enfants sont le fruit d’un mariage. Bibliquement on ne peut faire des enfants que lorsque cette union est contractée. Pour les chrétiens, avoir un enfant hors mariage relève du péché. Une dépravation des mœurs parce que certains parents désirent que leurs filles à partir de 15-16 ans, puissent avoir des relations sexuelles avec des hommes afin que ces derniers puisent s’occuper de la famille. Une pratique peu orthodoxe et condamnable », clame haut et fort Cyril, père de famille très à cheval sur les principes moraux.

Jean Francis Moussavou tente de nuancer les propos de Cyril : « Plusieurs raisons rentrent en compte dans le retard d’enfantement constaté chez certaines personnes, soit c’est dû à une stérilité secondaire ou innée, des avortements effectués pour des raisons scolaires ou professionnelles, ça peut également être le choix d’un mode de vie  ».

Dans tous les cas, il est clair que la maternité procure aux parents un réel bonheur. Lequel bonheur ne doit pas se transformer en calvaire car les parents doivent pouvoir assurer les besoins du nouveau-né.


LAO

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs