Secteur privé : « Les Gabonais restent encore totalement exclus (…) », selon Dieudonné Minlama Mintogo

15 janvier 2019, 11:55, par Archange Thimothé

Gaboneco je vous remercie pour cette clairvoyance dans un phénomène qui perdure au Gabon et auquel, nos autorités ferment les yeux. Il n’y a qu’a observé les vendredi lorsque les tenants des activités dont vous faites allusion vaquent à leur devoir religieux pour comprendre la gravité de la situation. Mais jusqu’à quand va t-on sacrifier les nationaux au profit des expatriés ?

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.