Convention de concession entre l’Etat et la SEEG : Divorce prononcé !

18 février 2018, 16:17, par Eniga

Cher compatriote jean charles masse

A qui appartient aujourd’hui la SEEG ?
Selon toutes les sources, 51 % de son capital appartient au groupe Veolia.
La concession établit par l’Etat gabonais pour 20 ans s’etait fait avec la SEEG ( société de droit privé filiale de Véolia).

De quels droits s’accaparent-il du bien d’autrui ?
Quels que soit les reproches vis à vis de la SEEG, il existe un conseil d’administration organe habilité à gérer la SEEG ou l’Etat a des représentants.
Que l’Etat monte dans le capital de la SEEG pour en reprendre le control, en un mot qu’elle le re-nationalise en indemnisant Véolia , mais en a t’elle les moyens (au minimum plusieurs centaines de milliards de F CFA).

Mais une réquisition d’une entreprise par l’Etat est simplement une expropriation et un abus de droit ne se basant sur aucune légitimité pour prendre le control pour cette entreprise.
Les comptes ne sont pas arrêtés.
L’Etat a vendu la SEEG a Véolia qu’elle le rachète.

Je craint que cela décourage tout les futurs investissements au Gabon si il n’y a plus aucune garantie sur le droit.

Et enfin, pour finir notre Etat a toujours fait preuve d’une grande incompétence dans la gestion d’entreprise qui avait aboutit à sa privatisation auparavant.
Qui est-ce qui empêcherait que cela se reproduise ?

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.