Crise post-électorale : L’opposition sur un nouveau front

28 janvier 2017, 12:39, par kathia

les gabonais ne sont pas nés en 2000 et n’ont pas bu l’eau des pieds d’Omar. Allez à droite, à gauche, descendez, montez, tortillez-vous, entortillez-vous, le Gabon survivra à vos bouffonneries et ses enfants avec.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.