Présidentielle 2016 : Quand le rapport de l’UE devient un enjeu politique

9 décembre 2016, 08:22, par serges dry

bonjour a nous ls gabonais que e soit ali ou jean ping ou a l avenir ne nous renrons pus aux avc ses membres de ces chambre et institutions dont la cenap,et la cour constitutionnelle actuelle il faut dégager tous ce monde pas pour tuer mais leur mettre sur les juges des cours internationale pénale sans discrimination aucune y copris ceux qui reconnaissent avoir méprises les observateurs internationaux.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.