Contentieux électoral : Quand la communauté internationale s’en mêle…

17 septembre 2016, 15:54, par SEMA

Voyez vous,s’il s’agissait des heurtes,qui n’auraient d’ailleurs jamais eu lieu,occasionnées par une succession de la chefferie bantu on aurait jamais fait appel à la communauté internationale,car nous avons nous même les moyens pour faire respecter la norme.
Ici nous sommes dans une conséquence de la colonisation et de sa démocratie hélenique,ayant eu pour corolaire le bongoïsme pendant 42 ans,pour les raisons que tous connaissons.Ali est venu dans le sillage de ces même raisons.
C’est n’est donc pas un signe d’enfantillage des gabonais quand on demande à la communauté internationale de venir nous aider à résoudre ce problème causé par l’histoire de la bulle papale de Nicolas V.
Quand on aura à la tête de notre pays des dirigeants que nous aurons nous même choisie,des institutions dont le peuple à la maîtrise nous pourrons alors régler nos problèmes par nous même.Pour l’heure demandons qu’on nous aide à corriger les errements du système importé.
Ali doit être défait avec l’aide de la communauté internationale parce que le peuple veut qu’il s’en aille.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.