Présidentielle 2016 : Et après les violences post-électorales ?

9 septembre 2016, 13:49, par gakosso

Bonjour
Ping doit parti puisqu’il à triché cela est prouvé par son recours à la cours constitutionnel car comment comprendre cette démarche autrement puisqu’il avait juré qu’il avait gagné et qu’il était président du Gabon. Mais comme la vérité triomphe toujours ces acolytes escrocs ont été arrêté ; Ping se retrouve donc la mains dans le sac. pour sauver ses apparence il tente un dernier coups de poker car à la fin il va désavouer la décision de la cours constitutionnelle et appellera à ses partisans à descendre dans la rue mais cela ne prendra pas. Pour quelqu’un parle d’origine lui Ping n’a pas hérité de l’honneur et la sérénité légendaire des peuples d’Asie. Dommage car dans le cas d’espèces ou il est reconnu et établit que Ping à triché il serait confondu d’excuses d’avoir mentit et triché et se serait fait harakiri, dommage pour le Gabon dommage pour l’Afrique , Ping est un mauvais exemple du métissage.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.