Nominations au PDG : Du désir de démocratisation à la dictature ? - commentaires