Cure d’austérité : La thérapie de choc et ses limites - commentaires