La chronique de l’Agitateur : Pouah, LBV pue le pourri ! - commentaires