Édito : « Vaut mieux prévenir que guérir » - commentaires