CEMAC : Baisse après baisse, la BEAC table désormais sur une croissance à 2,5% - commentaires