Les solutions du Centre INFFO de Paris pour les fonctionnaires gabonais - commentaires