Soutien à Ali Bongo Ondimba : Engagement ou calculs pernicieux ?

mardi 8 décembre 2015 Politique


Des acteurs politiques ou citoyens lambda jurent de défendre bec et ongles le candidat du parti au pouvoir, alors que la campagne électorale n’est pas encore ouverte. Comme il est de coutume en pareille circonstance, les premières marques de soutien émanent de la majorité présidentielle.

« Les mêmes causes produisent les mêmes effets », la maxime a tout son sens dans le landerneau politique gabonais. Le Gabon où les formations politiques de la majorité et autres associations fantoches emboitent désormais le pas à certains membres du PDG qui demandent ouvertement à Ali Bongo Ondimba de se porter à nouveau candidat à la présidentielle de 2016. Hervé- Patrick Opiangha de l’UDIS et Paul Mba Abessole du RPG, pour ne citer que ceux-là, qui se prêtent à cet exercice et appellent à la candidature du patron du PDG, il faut dire qu’ils semblent loin d’être les derniers, car selon certaines indiscrétions, la liste va indubitablement s’allonger à l’approche de l’échéance présidentielle de l’année prochaine.

L’effet boomerang ?

En dépit de la bonne volonté de quelques leaders de la Majorité présidentielle, leurs actions éparses risquent de ne pas obtenir les résultats escomptés. Et même desservir au pire des cas Ali Bongo Ondimba. Pourquoi diantre créer des multitudes de partis et associations de soutien à ce dernier ? Pour éviter la cacophonie, n’est-il pas souhaitable de parler le même langage ? Des questions qui taraudent l’esprit de nombreux observateurs. Surtout que dans l’imaginaire populaire, de nombreux acteurs politiques, évoluant dans la majorité, ont sérieusement perdu du crédit. Bon nombre de personnes estiment qu’ils veulent coûte que coûte, se faire une place au soleil. Dans le même registre, la moralité « douteuse » de certains d’entre eux rejaillit forcément sur le patron du PDG (très certainement candidat à sa propre succession).

Les raisons de l’empressement ! 

Au-delà du bilan de l’actuel locataire du Palais du Bord de mer, force est de reconnaître que « les mouilleurs de maillot », comme on les appelle, attendent à court ou moyen terme des nominations et autres récompenses de tous genres. D’ailleurs, quelques « ténors » de la majorité présidentielle, n’hésitent pas à mener des tractations et exercer du lobbying pour obtenir des entrées au Gouvernement. Un truisme ! En bons égocentriques, ils pensent d’abord à eux et toujours à eux. Du coup, on s’interroge sur la sincérité de leur soutien à Ali Bongo Ondimba.


Paul Ndombi

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs