Semaine de la musique : Nzeng Ayong dans le show

jeudi 23 juin 2016 Culture & people


Après Port-Gentil, le 18 juin, « La Semaine de la musique » s’est déportée vers Libreville le 21 juin. A Nzeng-Ayong, l’évènement a fait carton plein.

Du grand spectacle ! les Gabonais en manque de distraction ont été particulièrement servis avec la tenue en ce début de période de vacances de l’évènement « La Semaine de la musique »). « Cela fait des années qu’on a plus assisté à un concert d’une telle envergure. Le Gabon, Libreville en particulier était réputée pour offrir à chaque début de vacances du spectacle aux populations mais depuis quelques années, plus rien. On ne peut que se réjouir d’un tel évènement » confie un spectateur enthousiaste de voir Koffi Olomidé, Charlotte Dipanda et Josey se produire sur scène.

Plus de dix mille personnes ont fait le déplacement au stade de Nzeng-Ayong, dans le sixième arrondissement de Libreville pour assister au concert. Neuf heures de spectacle cadencées par le passage de dizaines de vedettes de la musique locale, tous genres confondus. Amandine, Landry Ifouta, Baponga, Kifra’L, Prince Kiala, Amenem, Tina La folle, Lord Helkass et une bonne partie des artistes Hip-Hop en devenir étaient tous de la partie.

« On est ici pour s’amuser », expliquait le maître de cérémonie, les artistes n’ont pas dérogé à cette règle de La Semaine de la musique . Un vrai régal musical pour les dix mille spectateurs venu assister au spectacle et apprécier les tubes entendus au quotidien dans les rues de Libreville.

Libreville autrement que Port-Gentil

Contrairement à Port-Gentil, à Libreville, la touche particulière de ce concert géant à Nzeng Ayong était la présence de Jovi et Raniss, artiste camerounaise célèbre pour son tube« La sauce ». A tour de rôle, Charlotte Dipanda, Josey puis Koffi Olomidé et son Quartier Latin se sont succédé sur la scène. L’ambiance était au beau fixe. Les Gabonais sont tombés amoureux de la sublime Charlotte Dipanda et ont bien apprécié les tubes « Diplôme » de Josey ou encore « Selfie » de Koffi Olomidé. La voix mielleuse de Cindy Le Cœur n’a laissé personne indifférent. A quatre heures du matin, le concert prenait fin mais comme à Port-Gentil, ce même sentiment d’inachevé demeure chez les Librevillois.


3M

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs