Sécurité sociale Gabon/France : La partie française édifiée !

samedi 16 mars 2019 Société & environnement


La situation des retraités français ayant exercé en partie au Gabon a figuré au menu d’une séance de travail entre le Dr Christiane Yvonne ELLA ASSA, Directeur Général Adjoint de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) et Amal Amélia LAKRAFI, Députée de la 10ème circonscription des Français de l’Etranger, Afrique, Moyen-Orient qui s’est tenue hier vendredi 15 mars 2019 au siège de la CNSS.

Cette rencontre entre les deux délégations gabonaise et française a permis d’échanger sur la liquidation des pensions et rentes, de l’évolution et du suivi des dossiers des ressortissants français ayant travaillé au Gabon. Rappelant l’évolution de la législation des deux pays depuis la signature de la convention liant les deux pays en 1980 et sa mise en œuvre en 1983, Prisca Opérina, Directeur des Prestations Techniques à la CNSS est revenue sur les difficultés liées à la régularisation de la créance maladie, transfert des cotisations sociales, actualisation des formulaires des pièces exigibles ainsi qu’au traitement et l’avancement des dossiers du fait de l’évolution du contexte économique et social du Gabon. « La situation du Gabon est compliquée. Pour ma part, je doute fort de la capacité du Gabon à tenir longtemps ses engagements vis-à-vis des travailleurs français. Dieu seul sait que je ne suis pas le seul a pensé de la sorte. Plusieurs d’entre nous retraités ou en activités, sommes sceptiques » nous a confié un retraité français qui a requis l’anonymat.

Un engagement qu’entend respecter la CNSS qui par son Directeur des Prestations Techniques est revenu sur les résultats de l’opération de recensement physique des pensionnés dans l’Hexagone. Laquelle opération a permis à la CNSS de mettre à jour le fichier des retraités. La séance de travail s’est achevée par un échange sur le partenariat en perspective entre la CNSS et le Groupe Humanis, les rencontres administratives avec la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) et la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM), lors du récent séjour professionnel en France du Directeur Général, Dr Nicole ASSELE. La CNSS devrait tirer profit des expériences de ces différents partenaires de façon à améliorer la qualité de ses prestations aux bénéfices et ayants-droit. Environ 1400 pensionnés et rentiers sont installés en France et dans les autres pays d’Europe.


Tony Muru

Vos commentaires

  • Le 7 février à 13:29, par goumard philippe En réponse à : Sécurité sociale Gabon/France : La partie française édifiée !

    bonjour Monsieur Madame

    en tant expatrier france 1997/1998/1999/1/2 2000
    ayant exercer trois années a Libreville , moanda franceville, a la retraite depuis 2018 ; pourtant dossier complet et en attente de mon allocation vieillesses unique comme souhaiter .chaque année revu des appels sans
    réponse .
    oui cela serai de bonne vu d’être entendu......
    cordialement
    et un peu de compression .

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs