Sécurité sociale : Enfin une allocation chômage !

mercredi 5 avril 2017 Economie


Au Gabon, le chômage est de l’ordre d’environ 20%, soit un tiers de la population active totale. Un phénomène qui s’est accru au fil du temps. Pour répondre à ce besoin, un code de sécurité sociale a vu le jour. Seulement, la population active n’a jamais bénéficié de certaines facilités. Désormais, le nouveau code sécurité sociale prévoit une allocation chômage.

Il aura fallu attendre quarante-deux ans pour toiletter voire réformer l’ancien code de sécurité sociale datant des années 70. Ainsi le nouveau code s’intéresse, outre les aspects propres à l’exercice d’une activité et les obligations patronales et salariales à la situation du chômeur. Aujourd’hui, avec le nouveau code de sécurité sociale dont la vocation première est de faire face à la « situation de détresse et de paupérisation vécues par les populations, en raison d’un accroissement démographique très marqué », les chômeurs sont pris en compte.

La réforme est d’autant plus urgente que le taux de chômage en hausse (+20%) depuis quelques années et l’accroissement de la population des chômeurs due à l’effet d’entraînement impulsé par la crise du secteur pétrolier explique des nouveaux mécanismes. Le nouveau code offre ainsi des garanties pour les chômeurs avec notamment la création d’un compte d’épargne chômeur, un fonds de solidarité et d’activation de l’emploi, une allocation chômage…

Origines du financement

Selon les statistiques de la Banque mondiale, en 2014, la population active au Gabon représente environ 645 000 individus soit, une évolution de 50% en vingt-quatre ans (345 000 en 1990). En prenant le taux de chômage de +20% à l’arrivée et établissant des calculs, le nombre de chômeurs représente plus de 120 000 individus. Ce qui paraît trop pour un pays comme le Gabon à taille démographique moyenne.Le nouveau code permettra de surmonter ces difficultés. Ainsi, un travailleur qui perd son emploi devrait bénéficier d’une allocation chômage le temps que ce dernier trouve un nouvel emploi. Quant aux financements, à l’exemple de l’ancien code, ils proviendront des cotisations.

Avec ce nouveau code, des nouvelles perspectives sociales s’ouvrent peut-être au Gabon puisque des démarches similaires ont déjà été expérimentées dans divers pays et avec des résultats satisfaisants.


Michaël Moukouangui Moukala

Vos commentaires

  • Le 5 avril à 13:34, par toto En réponse à : Sécurité sociale : Enfin une allocation chômage !

    Mais dans ce pays , on est tombé sur la tête ou quoi ?

    Une allocation chômage avec quel argent et que l impact sur le niveau de vie.

    Arrêtons de singer les pratiques françaises.

    Ce genre de bêtises doivent stopper.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril à 18:22, par jean-jacques En réponse à : Sécurité sociale : Enfin une allocation chômage !

    les partisants des faux opposants ont tjrs leur fausses critiques. si certains gabonais fuient le pays pour vivrent avec l’aide sociale en France , pourquoi pas la même politique au Gabon.Et même quand on parle de chômeur selon la definition du dictionaire économique un chômeur c’est celui qui a un metier, qui un diploe, une formation.Mais au Gabon on parle du chômage pour les casseurs, voleurs de ceux qui n’ont pas eu meme le cepe.Et c’est ceux la qui sont pret à aller dans la rue pour soutenir les criminels faux opposants.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs