Secteur pétrolier : Les raisons qui poussent le Gabon à vouloir se rapprocher de l’Opep

samedi 30 avril 2016 Economie


Tirer profit de l’expérience des pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) pour structurer ses projets et construire une industrie des hydrocarbures fortes, voilà le principal objectif qui motive le rapprochement du Gabon auprès des pays membres de l’Opep sans vouloir pour autant réintégrer l’institution.

Le Gabon ne souhaite pas réintégrer l’Opep ! Si la possibilité semblait envisagée par l’opinion publique , pour le gouvernement gabonais, c’est tout le contraire. Après avoir quitté l’organisation en 1990 à cause des difficultés budgétaires relatives à la dévaluation du franc CFA intervenu en 1994, le pays ne compte pas faire marche arrière.

Le Gabon dispose de projets structurant liés au développement des hydrocarbures axés sur la société nationale des hydrocarbures (Gabon Oil Company (GOC)), la nouvelle loi pétrolière, la mise en place d’une nouvelle politique de contenu local, la construction d’une nouvelle raffinerie et la monétisation du gaz. Pour le pays, ce sont ces différents canaux qui permettront de réformer le secteur et pour cela, « l’expérience des pays de l’Opep pourrait être un avantage pour notre pays », confirme le ministre du pétrole et des hydrocarbures, Dieudonné Ngoubou interviewé par le quotidien d’information généraliste Union.

Leitmotiv

« Pour bien comprendre la démarche du Gabon, il est nécessaire de revenir aux missions de l’Opep qui sont principalement d’harmoniser et coordonner les politiques pétrolières de ses Etats membres, de garantir un équilibre des marchés pétroliers et une production de pétrole suffisante, régulière, efficace et compétitive pour répondre à la demande énergétique  », a confié le ministre des hydrocarbures à l’Union.

Le Gabon veut prendre exemple sur des pays membres de l’Opep comme le Koweït, l’Arabie-Saoudite, le Nigéria, l’Algérie ou encore l’Angola qui ont su développer un secteur des hydrocarbures compétitif et rentable. C’est pour ces raisons que le Gabon a besoin d’intensifier ses échanges avec les pays de l’Opep. Sa finalité, mieux assurer son avenir pétrolier.


3M

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs