Santé : Des médicaments gratuits pour les populations du département de la Dola

jeudi 22 novembre 2018 Santé


Voulant lutter contre le fléau de la gale communautaire communément appelé ‘’grati-grata’’ qui touche les populations du département de la Dola, dans la province de la Ngounie, le bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG) a organisé récemment, une caravane médicale au cours de laquelle des médicaments ont été gratuitement distribués aux populations.

Financée à hauteur de 5 millions de francs CFA dont 3.5 millions de contribution du Parti démocratique Gabonais (PDG) au titre du soutien à l’organisation des Week-ends Politiques récemment initiés par ce parti et, 1.5 millions de francs CFA issu des contributions individuelles des ressortissants du département de la Dola, cette caravane lancée le 18 novembre s’est achevée le 20 novembre.

Supervisée par le Docteur Firmine Badina Moudouma, suppléante du député élu Yves Fernand Manfoumbi, la caravane baptisée les ‘’Journées médicales’’ avait pour objectif de lutter contre la gale communautaire ou ‘’grati-grata’’ qui affecte la santé des populations de la Dola par la distribution gratuite des médicaments. «  Lors de la campagne électorale, nous avons mené une campagne de proximité basée sur le porte à porte. Durant cette campagne, nous avons observé la monté en puissance de la pathologie qu’on appelle ‘’grati-grata’’ qui n’est autre qu’une gale causée par un acarien appelé le Sarcoptes scabiei et qui se transmet par contact direct. Nous avons observé que dans toutes les maisons où nous sommes passés, c’était un peu la plainte de tout le monde. C’est suite à ce constat et en tant que médecin que je me suis dit qu’il y avait une action à mener dans ce sens qui pouvait vraiment aider nos populations, c’était de venir lutter contre cette pathologie » souligne Firmine Badina Moudouma.

La caravane qui a débuté au sein de la commune de Ndendé a également sillonné les villages du département. Cette initiative qui n’est que la première du genre d’une série d’événements devrait, durant le mandat des nouveaux élus de la Dola, se poursuivre avec d’autres actions basées sur la satisfaction des besoins vitaux des populations car, le Bureau politique se donne désormais pour ambition de rompre avec les pratiques du passé qui n’ont pas profité aux populations et s’attaquer réellement aux problèmes qui touchent le quotidien des populations comme la santé, l’éducation, le développement économique et bien d’autres questions.

« On apprécie l’initiative vu que nous avons des personnes qui souffrent de cette pathologie dans nos familles  » a confié un habitant du village Doussala. Si les populations ont bien accueilli cette initiative, son impact, il faut le reconnaître, demeure mitigé. Au sein de la commune, plusieurs personnes n’ont pas pu bénéficier de cette caravane du fait du temps limité des consultations. Mais un premier pas comme celui-ci, peut tout de même être salué !


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs