Risque de contamination : Lait Picot interdit au Gabon !

vendredi 15 décembre 2017 Santé


En réaction au risque de contamination par salmonelles qui pèse sur la consommation de lait Picot fabriqué en 2017 sur le site de Craon (France) par le groupe LNS (Lactis), le Ministère de l’économie interdit l’importation, la vente et la consommation de ce produit sur le territoire national.

Le Ministère gabonais de l’Economie vient d’interdire l’importation, la vente et la consommation du lait Picot, en raison de la découverte d’une contamination dans le processus de fabrication. Le Ministère de l’Economie emboite ainsi le pas Ministère français de l’Economie qui a décidé, il y a quelques jours, de suspendre la commercialisation et les exportations de plusieurs références de produits de nutrition infantile, fabriqués en 2017 sur le site de Craon (France) par le groupe LNS (Lactis) en raison d’un risque de contamination par des salmonelles. Une décision prises après une action de terrain menée par la Direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) au fin de déceler la présence des produits de nutrition infantile de marque Picot sur le territoire national.

Laquelle action a été loin d’être vaine, car les produits Picot sont très prisés au Gabon. Pour éviter d’éventuels désagréments sur la santé des nourrissons et autres enfants à bas âge, le ministre de l’Economie a donc décidé de mettre un haro sur ce produit, en procédant à l’évaluation des quantités présentes sur le territoire national par la DGCC, les importateurs, distributeurs et les pharmacies et la mise en place d’un numéro vert (8085). Objectif : signaler toute présence des produits de Picot sur le territoire national.

Par ailleurs, le ministre de l’Economie, demande aux parents détenant encore les produits Picot de ne plus les utiliser, qu’ils soient neufs ou déjà entamés, et de changer immédiatement de lait. Les parents sont également invités à se rapprocher des services sanitaires compétents ou pharmacies pour tout conseil sur les produits de substitution garantissant une nutrition saine pour leurs enfants.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs