Rentrée scolaire : Timide affluence à Martine Oulabou !

jeudi 20 octobre 2016 Société & environnement


La rentrée administrative qui a débuté lundi 17 octobre courant sur toute l’étendue du territoire nationale laisse encore entrevoir une légère timidité dans son ensemble. Certaines écoles publiques comme Martine Oulabou ont ouvert leurs portes, toutefois le public n’a pas véritablement répondu présent.

C’est Lundi 17 Octobre dernier que les écoles publiques ont ouvert leurs portes. A l’école publique Martine Oulabou, quelques enseignants et le Directeur étaient bel et bien présents à leurs postes afin d’accueillir les parents d’élèves qui ont effectué le déplacement, et ce, malgré la faible affluence. Du côté des rares parents présents, l’heure était au scepticisme.Et pour cause, les multiples appels des syndicats du secteur dont celui de la CONASYSED ou la Dynamique Unitaire ne sont pas tombés dans des oreilles de sourds.

Et pour preuve, à Martine Olabou, peu d’enseignants ont regagné leurs postes de travail. Sur les lieux, on a pu dénombrer à peine deux membres du corps enseignant, Pélagie Bertille Abessolo et Corine Ngomo Edzang. « Il nous faut être sur les lieux, si nous ne sommes pas là qui va accueillir les parents d’élèves ? Voilà pourquoi nous sommes ici ce matin. Nous devons aussi procéder au nettoyage des salles de classes, afin que le 31 octobre, les enfants trouvent les classes en bon état. Car avec la saison sèche qui vient de s’achever, la poussière a envahi les lieux », nous confie l’une d’elle.

Au sein de l’école publique de Louis, pas l’ombre d’un enseignant c’est le calme qui règne dans l’établissement scolaire ! La rentrée administrative diffère-t-elle d’une école à une autre ? C’est du moins la question que se posent de nombreux parents d‘élèves au regard du désert enregistré dans certaines écoles. Lequel désert est à mettre à l’actif des revendications syndicales telles le paiement intégral de la Prime d’Incitation à la Performance (PIP) du troisième trimestre de l’année 2015, l’organisation du concours professionnel d’entrée à l’Ecole Normale Supérieure prévu depuis les 24 et 25 juin 2016, la restitutions des bons de caisse des mois de mars, avril, mai, juin, juillet et août 2015, le paiement des omissions de Primes d’Incitation à la Fonction Enseignante (PIFE) et la régulation des situations administratives des enseignants du pré-primaire, primaire, secondaire , pour ne citer que celles-là.

Des revendications en attente de solution dans le corps enseignant. A ce propos, une Assemblée Générale est prévue le Samedi 29 octobre prochain. Une assemblée générale qui impactera sans aucun doute sur la rentrée effective des classes.


MI

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs