Remaniement ministériel : Mathias Otounga Ossibadjouo au Ministère de la Jeunesse et Sports

mardi 22 août 2017 Sport


Connu pour sa forte personnalité, l’ancien ministre de la Défense Mathias Otounga Ossibadjouo vient d’être nommé à la Jeunesse et Sports en remplacement de Nicole Asselé remerciée.

A l’origine de plusieurs réformes contestées par de nombreux sportifs, Nicole Asselé n’a pas été reconduite à son portefeuille dans le Gouvernement Issoze Ngondet II, dévoilé hier lundi 21 août courant dans les locaux du palais du bord de mer. Mathias Otounga Ossibadjouo après une parenthèse au Budget et comptes publics prend désormais les rênes de la Jeunesse et Sports. Agé de 57 ans, le natif d’Okondja dans le Haut Ogooué qui est un fin politicien n’hésite pas à avoir des positions radicales, et ce, même vis-à-vis des personnalités du sérail.

Et pour preuve, dernièrement contre toute attentes, il a qualifié d’hasardeuse et maladroite la sortie de ses collègues : Alain Claude Billie By Nze, Pacôme Moubelet Boubeya et bien d’autres (Ndlr : ces derniers qui s’étaient substitués au PDG pour défendre Ali Bongo Ondimba lors d’une conférence de presse). L’homme n’est donc pas facile à manœuvrer comme le pense déjà certains acteurs du sport ayant manœuvré, tapis dans l’ombre, pour l’éviction de Nicole Asselé qui a révélé plusieurs scandales financiers dans les fédérations.


PIN

Vos commentaires

  • Le 30 août à 11:35, par DYNAMO En réponse à : Remaniement ministériel : Mathias Otounga Ossibadjouo au Ministère de la Jeunesse et Sports

    Je viens vous soumettre pour vos début la situation de l’élection du bureau directeur de la ligue de l’Ogooué- maritime qui s’est déroulée le 19 aout 2017 avec beaucoup d’irrégularités
    • Manque de transparence dans l’organisation par le bureau sortant de la LIFOM
    • Candidat choisie d’avance et imposer la délégation fédérale venu superviser l’élection
    • Manque des Statut pour permet au candidat adverse de porter des réserves
    • Aucune commission de l’élection ne s’est mise en place avant, pour prendre connaissance des dossiers des candidatures
    • Aucune supervision d’un membre de la tutelle c’est-à-dire le ministère, alors qu’un membre du ministère de manière impartiale aurais dû assisté
    • L’élection a été pipé au profit du candidat du président fédéral proposé par la ligue sortante
    • Les certains électeurs n’était pas accréditer pour vote en lieu et place des présidents des club qui ont droit au vote, nous avons assister au vote même des entraineurs des club qui n’ont aucune accréditation
    • Est donc je pense que c’est une élection à revoir

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs