L’humanité vit à crédit depuis hier

mardi 9 août 2016 Société & environnement


Le « jour du dépassement » de consommation de l’ensemble des ressources que la terre peut renouveler en un an est tombé hier, lundi 8 août. Depuis cette date, l’humanité vit à crédit.

L’alerte de l’ONG Global Footprint Network : « Earth overshoot day », (Jour du dépassement), a de quoi inquiéter l’humanité qui a en 46 ans consommé plus de ressources que la planète n’en n’a générées. La date fatale est tombée hier, lundi 8 août selon l’ONG. Depuis, le monde vit à « crédit » parce qu’ayant épuisé toutes les ressources que la planète peut renouveler en un an.

Visiblement, plus les années passent, plus cette date connait une chute significative. En 2015, le « jour du dépassement » était tombé le 13 août. Pour l’ONG, « la date avance inexorablement depuis les années 1970 ». L’empreinte carbone, les ressources consommées dans le cadre de la pêche, l’élevage, les cultures, la construction et l’utilisation d’eau ont un effet dévastateur sur l’avenir de la planète. « Pour subvenir à nos besoins, nous avons aujourd’hui besoin de l’équivalent de 1,6 planète chaque année » mentionnent Global Footprint Network et WWF dans un communiqué.

« Le coût de cette consommation est déjà visible : pénuries d’eau, désertification, érosion des sols, chute de la productivité agricole et des stocks de poissons, déforestation, disparition des espèces  », justifient la position actuelle de l’humanité par rapport à la planète. Et pourtant, cette position ne peut être prolongée, car la nature ne peut fournir à l’homme toutes ces ressources sans que cela ne comporte des conséquences.

Causes de dépassement et engagements

Les émissions de CO2 représentent selon Global Footprint Network et WWF 60% de l’empreinte carbone écologique globale. Ce sont les principales sources de gaz à effet de serre qui détruisent la planète et participent au réchauffement climatique. Selon des scientifiques, ils ont atteint en 2015 un niveau record et devraient s’accentuer si rien n’est fait.

L’urgence est là ! L’humanité doit adopter des mesures vitales de préservation de l’environnement. La Cop 21, la conférence de Paris de décembre dernier sur le climat s’était prononcée sur la question en appelant l’ensemble des pays de la planète à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre afin de préserver l’avenir de leur milieu de vie. C’est maintenant qu’il faut mettre en pratique cette mesure.


3M

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs