Rap : « ‘’Mon Yaya’’, c’est la caricature du ‘’Grand’’ qui n’aime jamais dépenser et qui ne le fait que lorsqu’il trouve son propre intérêt », dixit Rodikx

mardi 14 mars 2017 Culture & people


Très apprécié par les mélomanes surtout après son maxi single (phénomène Ngongongo), le jeune rappeur gabonais Rodikx, étudiant au Sénégal, vient de tourner la vidéo de sa nouvelle tuerie intitulée « Mon Yaya ». Dans une interview accordée à la rédaction de Gaboneco, le produit du label Ozik donne plus de détails sur le concept et ses projets à venir.

Rodikx : Bonjour Gaboneco.com, c’est un plaisir de vous répondre. J’ai un peu disparu car j’étais en studio et étant donné que je ne suis plus au Gabon il fallait que je trouve des repères. Quelques mois après on a sorti « Mangongo diboko » et « Mon Yaya ». Il fallait vraiment préparer l’avenir donc ça été un peu pour la bonne cause.

Ge : Votre nouvelle vidéo intitulée « Mon Yaya » qui cartonne sur les réseaux sociaux parle de quoi exactement ?

Rodikx  : « Mon Yaya », c’est la caricature du « Grand » qui n’aime jamais dépenser et qui ne le fait que lorsqu’il trouve son propre intérêt. C’est une histoire qu’on vit quotidiennement avec des gens qui vous disent à chaque sortie qu’elles n’ont pas d’argent et veulent que vous preniez tout en charge.
Et ici « Mon Yaya », c’est le grand frère du quartier qui dit toujours aux petits qu’il n’a pas le« gain » pour assurer à boire. Mais force est de constater qu’il a assez d’argent pour assurer « le pot » aux filles, au détriment de ses « bons petits » parce qu’il veut « téléporter un bizz en case » (rires). En gros, comme je viens de le dire, ce morceau est la caricature des personnes qui ne s’investissent que pour leur propre intérêt et qui sont prêtes à profiter des autres sans jamais renvoyer l’ascenseur simplement parce qu’elles estiment être les plus grandes et avoir plus de pouvoir que les autres. Pour parler de l’expression « ce que le chien a vu à Nzeng-Ayong » qui est une expression gabonaise, je l’ai justement utilisé dans ce morceau parce que le fameux YaYa a un comportement surprenant. On ne sait jamais comment il va réagir ou justifier son attitude. D’où le parallélisme avec cette expression dont on ne connaît pas jusqu’à ce jour ce que ce fameux chien a réellement vu dans ce fameux quartier de Libreville.

Ge : En visionnant le clip, on voit de nombreux et nouveaux talents tels que NG BLING, Lexical Flo, B9, Larynx...Comment s’est déroulée la connexion ?

Rodikx : La connexion n’a pas été si compliquée que ça. A la base on entretient des bons rapports et notre génération est très unie, mais aussi parce que le label OZIK, sur lequel je suis signé, est une agence artistique au Gabon. Donc ça facilite les choses entre nous quand il s’agit d’un projet de la sorte. Il était important pour moi de ressortir cette unité dans ce clip et montrer que les artistes doivent être unis afin de pousser notre corporation toujours de l’avant.

Ge : Vous vivez au Sénégal, quels sont vos projets ?

Rodikx  : Parlant du Sénégal les choses vont bon train et mieux que ce que je m’imaginais. On vient de terminer le tournage de deux nouveaux clips ici, dont un sera bientôt disponible. Cette semaine, je commence une tournée média pour la promo du clip de « Mon Yaya » sur 2STV, TFM, Walf TV, DTV et bien d’autres chaines. Le programme est sur ma page facebook « Rodikx ». En décembre dernier, j’ai été invité à participer à des festivals comme celui de « Njambour » ou « Gwediawaye by Hiphop ». Et cette année il y aura des collaborations avec des artistes sénégalais et africains. Et j’espère également passer dans d’autres pays pour des scènes. Bref, mon équipe et moi avons un programme bien défini en 2017 dont vous observerez le déploiement sur mes différents réseaux sociaux.


Propos recueillis par PIN

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs