Ramassage des ordures : Averda reprend du service

vendredi 23 mars 2018 Société & environnement


Après des semaines d’inactivité due à une dette impayée de la part de l’Etat, l’entreprise de ramassage des ordures ménagères, Averda a repris du service à Libreville Une reprise consécutive à l’avance par le gouvernement d’une somme de 1,5 milliards de francs CFA sur les 16 milliards de francs CFA de dette arrêtée.

Averda, l’entreprise de ramassage des ordures ménagères a repris du service. C’est à la suite d’une réunion tenue le 21 mars au cabinet du ministre du Budget que la décision a été prise. Selon les arrangements, l’Etat s’est engagé à verser à l’entreprise à titre d’avance sur dette, la somme de 1,5 milliards de francs CFA sur les 16 milliards de francs CFA de dette reconnue. Ce qui a poussé l’entreprise à redéployer ses moyens sur le terrain.

« Nous avons évoqué le problème de finances pour la société Averda. On a pu avancer et Averda, dès aujourd’hui, va reprendre le travail. On a réitéré notre engagement pour le Gabon (…) » a indiqué le directeur du développement d’Averda, Nicolas Achkar. Que pourrait bien valoir cette somme alors qu’elle ne représente même pas le tiers de la dette totale ? C’est la question qui se pose suite à cet effort du gouvernement. Si le ministre s’est gardé sur les modalités de paiement du montant restant, certains craignent cependant que le montant débloqué soit insuffisant et que d’ici quelques mois, faute de paiements, Libreville, la capitale gabonaise croupisse à nouveau sous les ordures.

De son côté, satisfait de ce geste significatif de l’Etat, l’entreprise n’a pas depuis hier, jeudi 22 mars, manqué de redémarrer ses machines. Dans les artères de la capitale envahie de tas d’immondices, des engins roulant et des gros porteurs étaient à pied d’œuvre pour débarrasser la ville de ces montagnes de déchets qui gâchaient son image. Une action un peu tardive qui permet au moins d’épargner les habitants de la capitale de cette atmosphère nauséabonde qui régnait.


Michaël Moukouangui Moukala

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs