Projet de budget 2016 : La Défense se taille la part du lion

jeudi 4 août 2016 Economie


Alors que le Gabon traverse une période financière difficile, comme l’atteste les lamentations quotidiennes des populations, l’augmentation vertigineuse du budget du ministère de la Défense suscite de nombreuses interrogations.

Cette augmentation vertigineuse du budget du ministère de la Défense nationale est-elle liée à l’échéance électorale qui pointe inexorablement à l’horizon ? Le pouvoir en place craint-il des attaques de tous bords, au point d’affecter autant de moyens financiers à l’équipement des corps armés du Gabon, particulièrement la Garde Républicaine ?
Autant de questions qui taraudent les esprits de bon nombre d’analystes financiers !

L’augmentation vertigineuse, consignée dans le projet de loi de finance initiale 2016 de la République gabonaise, de la Défense nationale laissent place à plusieurs spéculations et commentaires. Et pour cause le budget alloué à la Défense est passé du simple au double entre 2015 et 2016.

A l’analyse du projet de loi de finance 2016, la répartition des crédits de missions (32 missions arrêtées) du budget général, il ressort qu’inscrit sous le code 7, la Loi de Finance Rectificative (LFR) 2015 a octroyé au ministère de la Défense, un budget de 100 768 067 155 F CFA. Lequel budget dans le Projet de Loi de Finance (PLF) 2016 passe à 120 322 346 356 FCFA soit une hausse de 19 554 679 274 F CFA pour ce seul Ministère.

L’observation de la répartition du budget général par missions et programmes nous renseigne que cette hausse est affectée à l’Equipement des Forces (code 7.318) qui a reçu dans la LFR 2015 la somme de 19 177 580 576 F CFA et qui en demande dans la PLF 2016 44 958 107 112 F CFA soit une augmentation de 25 780 526 536 F CFA. Le plus surprenant c’est le cas de la Garde Républicaine (code 7.325) dont le budget a presque quadruplé passant de 6 634 278 376 F CFA en 2015 à une demande PLF 2016 de 21 607 201 777 F CFA soit une augmentation de 14 972 923 401 F CFA. La vie du soldat (code 7.332) avec une hausse 1865 390 337 F CFA constitue la dernière hausse de l’année 2016. Les deux autres affectations budgétaires liées au budget de la Défense ont, par contre, été revues à la baisse.

Cette hausse brutale du budget de la Défense suscite des réactions diverses dans l’opinion « Avec les élections qui pointent à l’horizon (Ndlr : Présidentielle et municipales), il est important voire nécessaire que le pouvoir garantisse la sécurité de tous en équipant les forces armées qui sont affectées à cette tâche. Il ne s’agit pas d’équiper la police ou la gendarmerie qui ont un rôle lié beaucoup plus à la sécurité des citoyens. Seulement le rôle de l’armée peut être inversé selon l’intérêt du Président, ce qui est fort improbable  », explique Ange Anguilet, militaire retraité.

Une thèse battue en brèche par Emanuel Koffi : « C’est le propre des régimes autoritaires africains qui n’hésitent pas à se renforcer à la veille de chaque élection afin d’être prêtsà mater les peuples qui s’opposent à leurs réélections frauduleuses. Le Gabon ne sera pas une exception ».

‘’Faux’’ rétorque Alida Moussavou qui soutient qu’«  il n’existe aucune intention de nuire au peuple par les armes venant des gouvernants. Il s’agit juste d’une précaution naturelle. Il vaut mieux prévenir que guérir ».

Dans tous les cas, l’augmentation drastique du budget du ministère de la Défense nationale, à la veille des échéances électorales à venir fait jaser.


Tony Muru

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs