Processus Electoral : L’implication des jeunes .

mercredi 10 février 2016 Politique


Conscientisation les jeunes et les impliquer dans la vie politique, pour lutter contre l’incivisme et l’abstention, donc contribuer au renforcement de la démocratie au Gabon, tels sont les objectifs de l’Université de la jeunesse, débutée hier, mardi 9 février à la Chambre de Commerce de Libreville.

Cette université relative à la participation des jeunes au processus électoraux au Gabon est à mettre à l’actif du projet « Appui à l’implication des jeunes dans les processus électoraux au Gabon », une initiative du réseau des organisations libres de la Société civile pour la bonne gouvernance au Gabon, appuyée par le fonds des nations unies pour la démocratie et certains acteurs locaux. Un projet débuté par une enquête qui avait révélé qu’environs 35 % des jeunes (âgés entre 18 et 30 ans) au Gabon ne s’intéressent pas aux questions électorales.

D’où la mise en place d’une plateforme d’échange, regroupant les jeunes, décideurs politique, représentants des partis, membres de la société civile et experts se penchant sur le thème : « élection présidentielle 2016 : enjeux pour la jeunesse gabonaise ».

Pendant deux jours, l’université de la jeunesse de Libreville constitue une espace de dialogue politique, intergénérationnel pour parvenir à inverser la tendance et accroitre le rôle et l’influence des jeunes dans la sphère politique nationale. 250 jeunes issus des mouvements associatifs, des coopératives scolaires et universitaires de Libreville, d’Owendo et des provinces du Gabon participent aux différents panels.


LAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs