Présidentielle : Le plaidoyer de Renée Ndemezo’o Obiang

vendredi 12 février 2016 Politique


Comment fédérer ses soutiens autour d’un projet commun pour parvenir à l’alternance avec Jean Ping ? Comment être considéré comme étant le candidat des forces vivent de la nation ? D’où l’organisation demain, samedi 13 Février de la Convention citoyenne dénommée « l’Alternance et le Changement ». L’Annonce a été faite par Réné Ndemezo’o Obiang, Président du comité d’organisation, ce hier jeudi 11 février à la chambre de commerce de Libreville.

Sa tournée dans le terroir, les rencontres avec les populations, la diaspora, les partis politiques, les hommes et groupes politiques ainsi que les membres de la société civile dès 2014 préparait l’ultime but : la présidentielle à venir. Lorsque l’homme s’est engagé dans l’opposition gabonaise pour contribuer au débat politique nationale et à la redynamisation de ce bord disent ses proches. Sa position de leaders n’a cessé de progresser après le décès de d’André Mba Obame. 
Mais comment en est-il arrivé là ? Selon Réné Ndemezo’o Obiang, Président de la convention nationale pour l’alternance et le changement, « deux modes de désignations de candidat du front avec été adoptés, le consensus et le vote des membres signataires du front… n’ayant pas eu de consensus depuis juillet 2015, en janvier dernier, 16 membres sur 27 signataires du Front Unis pour le Changement se sont prononcés en faveur de la candidature de Jean Ping ». Le calcul est tout fait, la bande à Miboto et Kombila se doit donc, selon Réné, d’être de parfaits démocrates.
Des nombreuses délégations sont attendu à cette convention, celles de la diaspora, des notables de l’ensemble du pays, mais aussi des pays amis. « Ping travail pour avoir une candidature citoyenne, voilà pourquoi il est allé chercher le soutien de tous les blocs de la société gabonaise, des jeunes, des notables, des femmes etc... La rencontre de samedi est une étape importante dans le processus de lancement d’une campagne citoyenne, populaire de Jean Ping en vue de lancement de la campagne présidentielle prochaine » à renchérie Ndémezo, Président de la première de la convention citoyenne du Gabon.

 


Tony Muru

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs