Présidentielle 2016 : Stigmatisation des Altogovéens, un faux débat !

mercredi 21 septembre 2016 Politique


Les altogovéens victimes de « stigmatisation ». Voici la nouvelle trouvaille d’une poignée de hauts-cadres, originaires du Haut-Ogooué. Dans les quartiers populaires, cet argument passe mal car perçu comme un motif spécieux de division voire de haine gratuite.

L’actuel contentieux électoral enregistre des dérives dangereuses, notamment avec ce fameux débat autour de la stigmatisation des ressortissants du Haut-Ogooué, province natale d’Ali Bongo Ondimba. Une situation amplifiée par la récente sortie médiatique des Ministres de ladite province. En sillonnant quelques quartiers populaires de la capitale gabonaise, le débat sur cette prétendue « stigmatisation » du Haut-Ogooué est loin d’être à l’ordre du jour. Il y a, reconnaissent certains citoyens, eu des égards de langage lors de l’annonce des résultats provisoires de la présidentielle en cours, mais sans plus. « Le vivre ensemble », une formule souvent employée par le pouvoir n’est pas du tout menacé. Et pour preuve, le lien social et ethnique est toujours solide.

« Personne ne stigmatise le Haut-Ogooué, on refuse les résultats frauduleux qui lui sont attribués. Donc, vos cabales (…) pour vous-même », fait remarquer un internaute à la suite de la publication sur Gaboneco.com de l’article intitulé « Violences post-électorales : La vive inquiétude des altogovéens ». C’est dire que le débat politique peut enregistrer de dangereux dérapages, comme ce fut le cas au Rwanda dans ou plus proche de nous en Centrafrique. Du coup la récente sortie des ministres originaires du Haut-Ogooué a eu un effet boomerang. « Ces ministres enfoncent le clou en médiatisant une réunion à laquelle étaient exclus les gabonais d’autres ethnies et provinces », estime un autre internaute.

En pareille circonstance de tension électorale, de tels agissements sont à bannir. Pour reprendre les propos de l’auteur de l’article précité : « si stigmatisation il y a, que des ministres de la République viennent déjà le crier de manière aussi prématurée au motif qu’ils sont fils de la région, cela donne une mauvaise image de la province ». Et si les altogovéens s’attiraient leurs propres foudres ?


3M

Vos commentaires

  • Le 22 septembre à 15:13, par kiki En réponse à : Présidentielle 2016 : Stigmatisation des Altogovéens, un faux débat !

    Bonjour,
    Vraiment,une histoire qui n’a pas de sens.
    Les habitants du Haut Ogooeu comme tout le Gabon ne sont a l’abris des injustices.Pire encore dans une ville comme franceville, les quartiers manquent d’eau.Quand on sait que l’ampassa est rempli d’eau en toute saison.
    il faut que cette injuste don’t le pouvoir veut mêlé une opposition entre le nord et le sud , l’Est et l’Ouest.
    Tous on n’a marre de cette facon de faire et de vivre.
    Fini les debats carnibal et diabolique sinon satanique pour regner.
    Cordialement

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 13:07, par MOCR En réponse à : Présidentielle 2016 : Stigmatisation des Altogovéens, un faux débat !

    il faut l’etre pour l’écouter quand un de vos soit disant amis vous appeles pour vous dire ( tu es la seule altogovéenne avec qui je parle encore vous etes des tricheurs) ou quand quelqu’un vous dit votre temps est fini on verra ou vous allez encore travaillé si c’est pas de la stigmatisation c’est quoi des embrassades.... nous sommes peut etre téké obamba adouma bref du sud est mais nous avons des cousins fang miennè punu des belles soeur fang des ami punu vili bref les mot est parfois une porté que meme le coeur aura du mal a supporté mais bon c’est vous non

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 12:08, par er En réponse à : Présidentielle 2016 : Stigmatisation des Altogovéens, un faux débat !

    nos grands freres PDGistes doivent arreter avec leur debat, il n’y a personne au gabon qui pense le mal de nos freres altogogoveens.le gabon est en général un pays pacifique et ce dans toutes ces 9 provinces,c’est juste que la repetition des evenements commence a le rendre rebel.en 2009 c’etait uniquement port-gentil qui a réagi,cette année il y’a eu quasiment 4.donc je pense que si un tel scénariot se repete dans le haut ogooué, dans les années a venir ils réagiront.moi je suis punu-fang, mais j’aime ce peuple altogoveens et je sais qu’il ne sont pour rien dans toute cette mascarades,ils sont juste vitimes de leurs origines’’ malheureusement.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 11:17, par SEMA En réponse à : Présidentielle 2016 : Stigmatisation des Altogovéens, un faux débat !

    C’est vraiment un faux débat !Ali veut créer une histoire Tuti-Hutu,mais le peuple gabonais n’est pas dupe.Ça marche pas. Ce n’est pas le peuple altogovéen qui à frauder,ni cautionne la fraude,c’est Ali avec les Oyiba,Magnagna,Egandji et autres.
    99,93% par repli identitaire avec quelqu’un qui ne connait rien de l’identité du G2...Franchement...Donc Miboto,Ngoulakia,Nguiabanda et tous les autres n’ont que 47 personnes qui se reconnaissent de leur identité...Vous êtes pris la main dans le sac et ça ne passe pas.

    Répondre à ce message

  • Le 21 septembre à 10:05, par serges dry En réponse à : Présidentielle 2016 : Stigmatisation des Altogovéens, un faux débat !

    bjr la problématique c est sans ighoré qu au haut ogooué y a tous les resortisant d autres province qui y viventça ne fait que commencé comme les altogoveens devienent inteligeant chose contestable connu par le defunt omar bongo ( que ping a traité les gens de cafard et de rat )dont ils se sont visés et s accusés on comprent dans ce cas que la province du haut ogooué est sale donc il faut donc la nettoyée ahhhaaaahh !!!

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs