Présidentielle 2016 : Les observateurs de l’UE dénoncent des anomalies

jeudi 8 septembre 2016 Politique


L’intégrité des résultats provisoires dans la province du Haut-Ogooué fief du président sortant, Ali Bongo Ondimba est remise en cause par les observateurs de l’Union Européenne (UE) présents au Gabon dans le cadre de l’élection présidentielle 2016.

Les résultats de l’élection présidentielle qui vient de s’achever au Gabon ne cessent de faire l’objet de débats. Pour bon nombre d’observateurs, des « anomalies » ont été relevées dans certains bureaux de vote, à l’exemple de ceux de la province du Haut-Ogooué où le taux de participation de 99,93% à la lecture des propos de Mariya Gabriel, observatrice en chef de l’UE semble trop élevé par rapport à la moyenne de participation au sein des autres 8 autres provinces évaluée à 48%.

« Evidente anomalie », contrairement à la méthode consistant dans les autres provinces à une publication publique des résultats par les gouverneurs, le gouverneur de la province du Haut-Ogooué avait fait le choix de la rétention. Les résultats ont été cachés à la lecture de l’opinion nationale et internationale « privant selon Mariya Gabriel, ainsi les parties prenantes de la transparence requise par loi  ». Pour l’observatrice, « l’intégrité des résultats provisoires dans cette provinces est (…) remise en cause ».

Fait majeur et grave même selon Mariya Gabriel, «  l’abstention observée dans une des quinze commissions électorales locales (du Haut-Ogooué) est à elle seule supérieure à l’abstention déclarée  » par la Cenap.

A l’exemple des autres institutions de la communauté internationale, l’observatrice de l’UE invite à un recomptage des voix bureau de vote par bureau. Pour elle, c’est la seule possibilité de garantir un possible recours auprès de la Cour Constitutionnelle qui selon elle, reste « la voie pour résoudre, dans le respect de la loi, la crise de confiance dans les résultats »


3M

Vos commentaires

  • Le 9 septembre à 13:44, par marre detre gabonais En réponse à : Présidentielle 2016 : Les observateurs de l’UE dénoncent des anomalies

    Ali a triché tout le monde le sait ! et mborantsou ne dira rien comme d’habitude !!! ça sert à rien ! meme le recomptage des voix a été planifié davance ! ces escrocs ont tout planifié ! il n y a que Dieu seul qui punira ce clan de sorciers qu’est Ali bongo

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 13:14, par lazarus zapaterus En réponse à : Présidentielle 2016 : Les observateurs de l’UE dénoncent des anomalies

    je vous dis en verite et en verite
    la cour constitutionnelle a eu 15 jours + une semaine pour rendre son verdique. elle a trop de temps pour tripatouiller et bourrer les urnes
    tout le travail est deja pret ,

    la cour va reduire l ecart entre PING ET ALI , mais ALI sera toujours en tete ( EX de 5000 votants a 2070) ALI VAINQUEUR et il va encore bien ouvrir sa gueule pour dire qu il avait raison ( N IMPORTE QUOI)

    il n aura rien de bon,TOUT EST PLANNIFIE D AVANCE
    que le camp de PING anticipe deja l apres CC

    Répondre à ce message

  • Le 9 septembre à 09:59, par serges dry En réponse à : Présidentielle 2016 : Les observateurs de l’UE dénoncent des anomalies

    je penses et je serai les reactions négatives des uns et d"s autres en tous tous les pays sont passé par la en commençant par nos énemies du haut ogooué,vous qui etes née vtre seul profession c est militaire la preuve les 50% a chaque recrutement d armée sont tjrs reservés par le haut ogooué selon mr antchoua,a le conton y a des ecole mais manque d exemplaire,vous tous comme l exemple des bongo père et ali vous avez des insuffisances,dans votre province si y a manque et qu on vous propose un plus cmment pouvez refuser cela ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 19:32, par Aristide En réponse à : Présidentielle 2016 : Les observateurs de l’UE dénoncent des anomalies

    Que cette UE sache que l’Afrique n’est pas un département de l’Europe. En 2011, le récomptage des voix a été rejeté par toutes les parties avec comme symbole de cette injustice Jean Ping pendant qu’il occupait honteusement la Presidence de la commission de l’Union Africaine. Si aujourd’hui le cas de la Cote d’Ivoire fait jurisprudence, il est important de rappeler à ce Chinois qu’il a perdu les élections et que, contrairement à notre Héros Ghagho qui est à la CPI, lui est libre. Bongo, ne te laisse pas voler la Victoire du peuple Gabonnais. Abat la francafrique. Honte à Ping. Honte à ADO.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 19:05, par Ibrahim En réponse à : Présidentielle 2016 : Les observateurs de l’UE dénoncent des anomalies

    la crise de confiance dans les résultats les résultats de qui ping est un perdent rien de plus.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 18:17, par Florence En réponse à : Présidentielle 2016 : Les observateurs de l’UE dénoncent des anomalies

    l’observatrice de l’UE invite à un recomptage des voix bureau de vote par bureau, qu’est ce qui va changer dans cette démarche ????

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 17:37, par IBINGA MOUSSODJI En réponse à : Présidentielle 2016 : Les observateurs de l’UE dénoncent des anomalies

    Mlle MARIYA Gabriel, Observateur en chef des observateurs UE, la loi gabonaise traite les contentieux électoraux à la Cour Constitutionnelle. Ne demandez pas aux tiers pays de piétiner leurs lois. Chose que vous ne faites pas chez vous. Vous avez constaté certes, mais orientez les contestataires vers les institutions légales : La Cour Constitutionnelle.

    • Le 8 septembre à 18:00, par RAKOTOMALALA En réponse à : Présidentielle 2016 : Les observateurs de l’UE dénoncent des anomalies

      Cher Monsieur, quand la cour constitutionnelle est acheté par Mr BONGO , à quoi sert de s’adresser à cette entité il est tellement simple de compter les voix dans cette région mis en doute d’ailleurs la loi ne le refuse pas c’est une question de bon sens mais tout le monde sait qu’il ne le fera jamais car il a volé l’élection

    • Le 8 septembre à 18:08, par SEMA En réponse à : Présidentielle 2016 : Les observateurs de l’UE dénoncent des anomalies

      Ne repetez pas les choses comme des écervelés.
      Pour qu’on se comprenne je vous donne un cas pratique : la CENAP valide la candidature d’Ali.L’opposition proteste,en raison de son affiliation.Elle se rend donc à la CENAP pour avoir accès au dossier de candidature(je rappelle que cela est prévu par cette même loi derrière laquelle vous vous arqueboutez).La CENAP reste fermée tout le temps du délai légal pour introduire les recours à la CC.L’opposition est donc obligée d’aller à la CC sans l’acte de naissance querellé.Et là la cours lui dit dans un premier temps qu’elle ne voit pas dans les recours copie de l’acte de naissance mise en doute,avant d’ajoute qu’elle n’est pas competente en la matière et Ali est candidat.Dans tout cela,la CC n’a pas vu la violation de la loi fait par la CENAP,qui est permanente et doit avoir des astreintes.Alors d’où voulait la CC que les opposants sortent cet acte de naissance ?
      C’est un schéma frauduleux et huilé qui ne trompe personne.
      En plus,comme ton Ali est Dr. en droit,vous devrez donc savoir que le contentieux commence par la saisine de la CENAP avant celle de la CC,en plus de que compter les voix à la CENAP n’est interdit pas aucune loi.Donc il n’a ya aucune loi a transgressé à compter à la CENAP.
      Vous ne trompez personne.

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 17:10, par lazarus zapaterus En réponse à : Présidentielle 2016 : Les observateurs de l’UE dénoncent des anomalies

    QUAND LES OBSERVATEURS DE 2009 AVEZ VALIDE LA TRICHE, ALI BABA ET SES MOUTONS ACCEPTAIENT BIEN LES TRAVAUX DES OBSERVATEURS , MAIS COMME L ON CONSTATE LES ANOMALIE TRES GRAVES AUJOURD HUI , ALI BABA PAR DE L INGERANCE DES EUROPEENS.

    MAIS CE FAVORISE SE CROIT OU

    a l epoque qu il a etait sauvE a la guerre du biafra et etre aussitot choisi par un president qui a la fin prend la tete devant les vrais enfant

    non non non TON FAVORITISME VA PRENDRE FIN MAINTENANT......

    Répondre à ce message

  • Le 8 septembre à 15:47, par Ange davy En réponse à : Présidentielle 2016 : Les observateurs de l’UE dénoncent des anomalies

    ils ne peuvent pas s’aventurer dans cette démarche car elle va les mettre en cause
    en voulant abrutir les gabonais ils finissent par s’abrutir eux même

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs