En ce moment

Présidentielle 2016 : Les contestations autour de la candidature d’Ali Bongo Ondimba se multiplient

jeudi 14 juillet 2016 Politique


Pas moins de 2684 lettres de contestations à l’endroit de la candidature d’Ali Bongo Ondimba ont été déposées au siège de la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP), sise à la cité de la démocratie mercredi 13 juillet courant par Chantal Myboto Gondjout, Paul Marie Gondjout, tous deux hiérarques de l’Union Nationale et Alexandre Barro Chambrier, Président du Rassemblement Héritage et Modernité.

Faisant valoir l’article 66 de la loi n°7/96, Chantal Myboto Gondjout a saisi la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP) pour la possible irrégularité de la candidature d’Ali Bongo Ondimba. Pas moins de 2684 citoyens ont introduit des recours via l’Union Nationale (1580) et le groupement Héritage et Modernité (1104), représenté par Alexandre Barro Chambrier.

Pour convaincre la commission, Chantal Myboto Gondjout a joint à son recours, l’acte de naissance certifié conforme attestant la naissance de Mlle Okonkwo Annick Ngozi, née de Madame Joséphine Kama et de Monsieur Albert Bernard Bongo. Cette copie certifiée est enregistrée sous le n°320 du 10/7/59 par le district de Franceville au Gabon. L’authenticité de cet acte de naissance jette «  un doute sur la réelle nationalité du candidat Ali Bongo Ondimba », dixit Chantal Myboto qui l’affirme dans sa lettre en contestation.

« Il est en effet physiologiquement impossible que Madame Joséphine Kama ait pu mettre au monde Monsieur Ali Bongo Ondimba le 9 février 1959 pour accoucher 4 mois plus tard de Mlle Annick Bongo », rajoute cette dernière.

.
Trois autres actes de naissance, dont les incohérences ont été détaillées dans la lettre en contestation de la candidature d’Ali Bongo Ondimba, ont été présentés à la CENAP par madame Chantal Myboto Gondjout notamment, un acte émanant de la Mairie de Libreville daté du 29 mai 2009 appartenant à Ali Bongo Ondimba. Un acte de naissance n°47 du 10 février 1957 sur encre bleu et publié par le journal le Monde dans son édition de 2 décembre 2014 ainsi qu’un acte de naissance n°47 du 10 février 1957, sur encre noir, délivré par le Service Central de l’Etat Civil de Nante le 18 novembre 2015.

Les adresses web de l’affirmation d’Ali Bongo Ondimba sur son acte de naissance lors de son entretien avec un journaliste de la Radio France Internationale (RFI) ont été produites. « Nous sommes à une phase du processus ou nous devons faire confiance à l’autorité en charge d’organiser les élections, la CENAP et ou nous devons faire confiance à la justice de notre pays. Aujourd’hui je suis venu emmener plus d’un millier de document de contestations de la candidature d’Ali Bongo Ondimba. Nous contestons cette candidature parce que Monsieur Ali Bongo Ondimba a estimé qu’en 2009 il avait produit un faux dans le cadre de son acte de naissance » a affirmé Alexandre Barro Chambrier.

« Moi je laisse la CENAP faire parce qu’à la tête de la CENAP nous avons Mr Réné Aboghé Ella qui est un magistrat et donc qui sait lire le droit. Nous avons tous intérêt à ce que le droit soit respecté et lu dans ce pays pour éviter le chaos » a déclaré Chantal MybotoGondjout.

Pour l’opposition, un seul individu ne saurait posséder plusieurs actes de naissance, d’où la suspicion de ces derniers qui veulent à tout prix faire respecter l’article 10 de la Constitution gabonaise qu’ils estiment avoir été violé par l’actuel locataire du palais Rénovation.


Tony Muru

Vos commentaires

  • Le 16 juillet à 17:22, par Christine ng. En réponse à : Présidentielle 2016 : Les contestations autour de la candidature d’Ali Bongo Ondimba se multiplient

    Comment peut-on naitre quatre mois avant son frère ou sa soeur ? Comment peut-on falsifier autant d’actes de naissances ? Comment peut-on continuer a être arrogant et méprisant des règles contitutionnels d’un pays dont on dit aimer et vouloir être réélu avec soit dit en passant un bilan aussi honteux ? ....mais ce pays existe vraiment ???
    Kan on veut être réélu avec autant de flou on se fait non seulement petit, on demande des pardons et on demande on peuples de vouloir bien te faire confiance une seconde fois...mais avec une telle arogance et de mépris tt cela me déphase.
    Et on débat......on debat sur un sujet qui ne devrait même pas en être un....
    Tu triches sur un document aussi important, tu ments sur qui t’a mis au monde, tu ments sur ton bilan (parce k’on le voit) ....conclusion : tu devrais avoir une stategie d’humilité et demandé au peuple une seconde chance sans tricherie....mais c’est koi ces valeurs ds ce pays de banane.....
    Ke DIEU NS GARDE...MES FRERES ET SOEURS.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 23:17, par ILONGUI En réponse à : Présidentielle 2016 : Les contestations autour de la candidature d’Ali Bongo Ondimba se multiplient

    Pourquoi tant d’actes de naissance ? cela met en cause ta nationalité, sois un bon africain qui sait ces origines n’ai pas honte, accepte d’où tu viens, laisse la constitution gabonaise tranquille, nous ne permettrons plus cette fois-ci une violation de notre constitution. Il n’y a t-il plus de loi au Gabon MON PAYS.

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet à 18:09, par ONDO YAnno En réponse à : Présidentielle 2016 : Les contestations autour de la candidature d’Ali Bongo Ondimba se multiplient

    aucun pays au monde ne peut accepter que sa constitution soit bafoué. REgardez l’exemple des USA, la france et d’autres pays, leurs constitution est sacré. L ?article 10 est claire et il FO le respecter sinon un étranger ayant acquis la nationalité gabonaise pourra aussi se presenter a une élection présidentielle. JE ne comprend la commen le président ALi Bongo a autant d’acte de naissance.CElui de 2009 étai un faux, alors qu’a til presenter cette année ? Si il présente un nouveau, il y a toujours faux, s’il présente celui de 2009, le faux est toujours la. En conclusion, la cenap doit lire le droit au nom du peuple gabonais. Quant a une frange de l’opposition c’est triste qu’il ne présente aucun program de société.Ils n’ont que le problème d’acte de naissance dans leur bouche. Même si Ali BONGO est diskalifier, il va toujours falloir y aller aux élections et cela necessite une préparation. La fonction presidentielle n’est la un jeu.A mon avis doit s’unir autour de jean ping paskil est le seul candidat de l’opposition qui est largement en avance. Il a FAI le tour du Gabon et il a été adoubé par les gabonais.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 15:19, par Marina En réponse à : Présidentielle 2016 : Les contestations autour de la candidature d’Ali Bongo Ondimba se multiplient

    Franchement vous vous ennuyez dans vos maisons quoi ! un projet de société qui ne repose que sur un acte de naissance ? Les gabonais sont réduits à rouler sur un acte de naissance, manger un acte de naissance, dormir sur un acte de naissance.
    Vous êtes vous assurés que ceux qui ont fait les plaintes là sont inscrits ? 2800 plaintes sur 684.000 noms inscrits, ça donne le pourcentage que vous aurez à l’élection présidentielle. A vous deux vous avez deux candidats : Oyé mba et Nzouba. Vous comptez partager les voix de quelle manière si Ali quitte ?
    Vous ne dormez plus hein ! continuez à avoir des insomnies. Ce n’est que le début de votre galère. Les gabonais qui vous suivent sont ceux qui mangent à votre table. Moi je suis avec Y’ALI, même si vous lui mettez la boue sur le corps, je le soutiendrai jusqu’au bout ! ce que vous ignorez c’est que votre harcèlement fait sa popularité. ALLEZ DORMIR. VOUS AVEZ SOMMEIL.

    Répondre à ce message

  • Le 15 juillet à 07:45, par Ines En réponse à : Présidentielle 2016 : Les contestations autour de la candidature d’Ali Bongo Ondimba se multiplient

    Ya des moments je me demande comment on peut accorder du crédit aux gens comme myboto et sa prostituer de fille sans oublier tout le reste c’est une honte une bande de voleur il n’ont rien fait que le vole avoir des bien privés qui ne profite pas a l’ensemble des gabonais heureusement que je sais qui gagnera cette élection le seul conseil c’est de cherche a voir ce que vous allez faire après ca parce que l’ennui va être grave

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet à 17:23, par howard En réponse à : Présidentielle 2016 : Les contestations autour de la candidature d’Ali Bongo Ondimba se multiplient

    vous qui ecriver n,importe qoi si vous penser que les gens se sont assis pour ecrire la constitution pour la pietiner a cause de votre rotelet d,ali vous mentez ali est mortel le gabon immortel dites vous bien qu,il se plie a la loi c tout

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet à 15:25, par Michel En réponse à : Présidentielle 2016 : Les contestations autour de la candidature d’Ali Bongo Ondimba se multiplient

    Faites tout ce que vous voulez, nous sommes derrière notre candidat et notre Président ALI BONGO.La honte ne tue pas quand je vois les mêmes noms qui ont pillé ce pays ; GONDJOUT ,MYBOTO,CHAMBRIER,PING etc.Vous allez tromper le peuple jusqu’à quand ?Je vous jure que vous serez les premiers à fuir ce pays

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet à 15:16, par Michel En réponse à : Présidentielle 2016 : Les contestations autour de la candidature d’Ali Bongo Ondimba se multiplient

    Myboto, la Maitresse d OMAR perd son temps.Occupe toi un peu de ton mari et de ta famille.Apres avoir volé l argent des gabonais,tu n as pas honte ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet à 11:56, par Ines En réponse à : Présidentielle 2016 : Les contestations autour de la candidature d’Ali Bongo Ondimba se multiplient

    Quand la Vilaine femme la je parle de Chantal Myboto quand elle parle du chaos c’est son père sa mère et ses enfants qu’elle va tuer pas les gabonais parce que le Gabon ne mérite pas ca

    • Le 14 juillet à 14:55, par abegue Mirna En réponse à : Présidentielle 2016 : Les contestations autour de la candidature d’Ali Bongo Ondimba se multiplient

      puisque tu es si belle on attends toujours de voir ta cntribution a l’edifice, on n,insule que quand on est faible, le fait que tu l’insultes montre qu’elle est devant toi, si j’étais toi je me tairais, la beauté n’est rien devant la valeur morale et humaine, attaque la sur d’autre plan,,,tu a meme le langage de la faim, c’est pour redonner de la dignité aux gabonais qu’on demande a Ali le calife de partir, ce n,est pas personnel, mais sur le plan des compétences,,,va voir a quoi ressemble le nouveau rwanda,,,,( sans le pétrole), on a appelle çà la compétence,,,,,,

      qu’esce ce qui vous motive, vous qu soutenez Alile calife, vous ne voyez notre pays, vous vous lavez avec les seau d’eau alors que vous êtes entouré d’eau, vous crevez littéralement de faim, alors que le Gabon est un pays a revenu intermédiaire, on a perdu 6 poins dans l’IDH, en moins de 7 ans, un exploit, partout c’est la saleté, les ordures, les hôpitaux fonctionnent cahi cahan,,,,,20% de chômage,,,,,des jeunes, alors que faites vous de vos journées ? ,nous de loin on se demande meme comment vous faites,,,mamooo donc être pauvre c,est comme ca, on dirait meme qu’on vous a anesthésié,

    Répondre à ce message

  • Le 14 juillet à 12:13, par Angue En réponse à : Présidentielle 2016 : Les contestations autour de la candidature d’Ali Bongo Ondimba se multiplient

    Mais où allons nous avec cette histoire donc tout l’argumentaire de l’opposition repose sur cette acte de naissance ? Que tous qui conteste le président actuel apporte des preuves comme l’indique la loi et le droit.

    • Le 14 juillet à 14:49, par abegue Mirna En réponse à : Présidentielle 2016 : Les contestations autour de la candidature d’Ali Bongo Ondimba se multiplient

      qu’esce ce qui vous motive, vous qu soutenez Alile calife, vous ne voyez notre pays, vous vous lavez avec les seau d’eau alors que vous êtes entouré d’eau, vous crevez littéralement de faim, alors que le Gabon est un pays a revenu intermédiaire, on a perdu 6 poins dans l’IDH, en moins de 7 ans, un exploit, partout c’est la saleté, les ordures, les hôpitaux fonctionnent cahi cahan,,,,,20% de chômage,,,,,des jeunes, alors que faites vous de vos journées ? ,nous de loin on se demande meme comment vous faites,,,mamooo donc être pauvre c,est comme ca, on dirait meme qu’on vous a anesthésié,,,,attendez, vous êtes vraiment gabonaise ? j’ai des doutes, ou bien on donne aussi les 5000 fcfa pour venir ecrire sur internet, car ona tous vu les 5000 qu’on donne aux jeunes pour remplir les meetings d’ali qui seraient quasiment vides sans,,,moi je suis de Bitam,,,et je suis triste de voir mon pays sombrer sous nos yeux a tous,,,,partout la faim,,,,la misère,,comme c’est sad tout cxa,,,anyway,,que Dieu bénisse le Gabon !!

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs