Présidentielle 2016 : La recette de Ndong Sima

lundi 21 mars 2016 Politique


« L’heure est venue de faire le bon choix », des propos tenus par Raymond Ndong Sima, candidat à la présidentielle à venir de 2016, lors de la présentation de son projet de société comportant 5 axes, samedi dernier au collège Ntchorere.

A en croire Raymond Ndong Sima, les Gabonais doivent faire le bon choix, et ce, en tenant compte de la situation actuelle du pays. Ce dernier de rajouter que le peuple doit choisir la personne capable de lui accorder de meilleures conditions d’existence. Pour ce faire les électeurs devront examiner minutieusement, les différents projets de société et s’assurer de la cohérence desdits projets, l’élection présidentielle étant une étape cruciale qui déterminera les sept prochaines années. Fidèle à son style, l’ancien Premier Ministre est d’avis que le changement ne viendra pas d’injures et calomnies, mais des idées proposées.

C’est pourquoi, il estime qu’une candidature ne saurait être ethnique, tribale, provinciale ! Mais plutôt, motivée par un réel désir de changement. Ce dernier s’en sent capable et propose un projet de société reposant sur 5 piliers :
D’abord la rupture avec la constitution actuelle qui est « mauvaise, car c’est cette dernière qui fixe les règles de la vie en société. Il faut tous s’assoir et en discuter pour la réorganiser, trouver le moyen de donner à la justice ses droits, revoir le système d’élection à un tour. Dans l’intérêt des Gabonais, il faut que l’Etat soit allégé de certaines tâches, l’Etat est trop grand et s’occupe de tous les problèmes », a-t-il lâché.

Ensuite, la création d’emplois pour les jeunes et la mise en place des mécanismes de facilitation dans le domaine de l’entreprenariat. Dans la même foulée, le candidat indépendant soutient aussi qu’il faut revoir l’âge de départ à la retraite, pour ainsi libérer les emplois pour les plus jeunes et permettre aux retraités de profiter de leur retraites, l’espérance de vie au Gabon étant de 62ans. La consolidation de la solidarité nationale n’est pas en marge du projet de Ndong Sima pour qui l’intérêt collectif de tous les Gabonais doit primer sur ceux de quelques personnes..
Enfin, il faut booster l’intégration sous régionale, car aux dires de l’économiste, le Gabon a des atouts à faire valoir pour être compétitif. S’agissant d’une candidature unique de l’opposition, le conférencier du jour s’est dit ouvert à toutes discussions.


LAO

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs