Présidentielle 2016 : La Dynamique unitaire se mue en « Témoins actifs » ?

jeudi 2 juin 2016 Politique


Pour la présidentielle d’août prochain, les travailleurs regroupés au sein de la confédération syndicale, Dynamique Unitaire s’activent. Ils viennent de lancer « Les Témoins actifs », une sorte de cellule d’observation qui scrutera dans le fond, les élections présidentielle et législatives à venir.

La Chambre de Commerce a refusé, hier mercredi 1er juin courant, du monde. Une forte affluence composée des Représentants des partis politiques, travailleurs membres de la confédération syndicale Dynamique Unitaire, Hommes de Dieu, observateurs internationaux, société civile. Du beau monde qui a effectué le déplacement à la Chambre de commerce pour assister à la naissance des « Témoins Actifs », un mouvement citoyen qui ne veut « ni être pour et encore moins, contre un quelconque candidat », disent ses fondateurs.

Le mouvement ne revendique qu’une seule chose, des élections transparentes et des candidats démocratiquement élus. « Nous sommes (Témoins) parce que nous voulons vivre en qualité d’observateurs, la vérité des élections au Gabon. Nous ne voulons pas recevoir des leçons de qui que ce soit  », affirme Jean Remy Yama, président de la Dynamique Unitaire et par ailleurs à la tête des « Témoins Actifs ».

« Actifs » car les signataires de ce mouvement comptent bien jouer un rôle d’observateur lors des élections présidentielle et législatives à venir. « Nous serons guidés par les textes en relation avec les élections en vigueur (Constitution, lois, décrets, arrêtés etc.). On s’opposera à tout acteur politique dont les actes seront de nature à menacer la paix et la sécurité de notre pays avant, pendant et après le scrutin  », garantit le président.

« Respect de l’article 10 »

Les « Témoins Actifs » s’érigent en arbitres du processus électoral et comptent à tout prix s’opposer à ceux qui ne respecterons pas l’article 10 de la constitution. Le fameux article à l’origine d’une discorde entre la majorité et l’opposition. « Le danger immédiat qui menace la sécurité et la stabilité de notre pays, pouvant conduire à un bain de sang explique Jean Remy Yama, est celui des conditions d’éligibilité des candidats à la présidence de la République. Il s’agit du respect de l’article 10 de la constitution ».

En effet, le mouvement citoyen ne veut ni prendre position, ni se mêler suivant l’approche d’un quelconque soutien à une candidature ou à un parti politique. Tout ce qu’il revendique selon les explications de son président, c’est « une élection transparente » pour « le bien du peuple ». Suivant cette logique de neutralité, le mouvement compte mobiliser 9000 observateurs « qui se déploieront dans tous les bureaux de votes au Gabon et à l’étranger ».

Soutiens éminents

Les « Témoins Actifs » sont-ils bienvenus ? Le soutien dont a bénéficié hier, à la Chambre de commerce le mouvement peut être considéré comme une esquisse de réponse. La présence du président du Parti Socialiste Démocrate (PSD), Pierre Claver Maganga Moussavou, du représentant du président du Rassemblement pour le Gabon (RPG), du président de l’Union Nationale (UN), Zacharie Myboto, de Jean François Ntoutoume Emane, du Pasteur Rostand Essono Ella, du représentant du Morena, du président de la Mutuelle de l’Université Omar Bongo (UOB), de l’Armée du Mapane, du président du Réseau des organisations libres de la société civile pour la bonne gouvernance au Gabon (Rolbg), Georges Mpaga, du président de la Convention nationale de l’interposition , Dieudonné Milama Mintogo et du représentant de la section politique de l’Union Européenne montre bien que le mouvement trouve l’assentiment de certains acteurs politiques. Peut-être, était-ce à cause de son caractère nouveau. Mais dans l’analyse, que ce soit le mouvement ou les personnalités présentes ont toutes affirmé un même besoin, celui de la « démocratie ».


3M

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs