Présidentielle 2016 : La CENAP valide 14 dossiers de candidature

samedi 16 juillet 2016 Politique


A l’issue de la séance plénière, la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP) a rendu officiellement le 15 juillet courant, la liste des 14 candidats retenus pour l’élection présidentielle du 27 août prochain.

Ce sont finalement 14 candidats qui iront à la conquête du fauteuil présidentiel gabonais. Ainsi en a décidé l’Assemblée plénière de la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP), composée des représentants de la majorité, de l’opposition et du bureau de l’institution dirigé par René Aboghé Ella. Cette Assemblée plénière a passé au peigne fin les dossiers de candidature.

A en croire, l’Assemblée Plénière, sur les 19 candidats de départ, 14 ont rempli les critères d’éligibilité prévus par la loi électorale. Aba’a Minko Laurent Désiré (indépendant), Bongo Ondimba Ali (PDG), Ella Nguema Gérard (Indépendant), Maganga Moussavou Pierre Claver (PSD), Mba Abessole Paul (RPG), MBombe Nzoudou Abel (Indépendant), Minlama Mintogo Dieudonné (Indépendant), Moubamba Bruno Ben (Indépendant), Moussavou King Audust (PSG), Ndong Sima Raymond (Indépendant), Ngoulakia Léon Paul (Indépendant), Nzouba Ndama Guy (Indépendant), Oyé Mba Casimir Marie Ange (UN), Jean Ping (UFC) vont donc briguer les suffrages du peuple.

Pourtant, une candidature a particulièrement retenu l’attention, celle d’Ali Bongo Ondimba. Cette dernière n’a pu être étudiée de façon consensuelle, comme l’exige la loi électorale. « 14 dossiers étaient complets…. Le bureau a reçu les contestations concernant la candidature d’Ali Bongo Ondimba. Ces contestations ont été portées à la connaissance de l’assemblée qui a examiné le bien-fondé de ses contestations et jugé que ces contestations n’étaient pas de nature à mettre en cause la validité de cette candidature. Cette question a été soumise à la décision de l’assemblée, il s’est dégagé une majorité pour la validation des 14 candidatures à dossiers complet » a déclaré René Aboghé Ella, président de la CENAP.

Sur les 19 membres siégeant à cette assemblée plénière, 12 étant pour la validation de la candidature et 7 contre. « Une majorité en faveur de la validation des 14 candidatures mais hors consensus puisque la loi électorale impose le consensus. C’est pour cela que le bureau, après avoir constaté que la majorité n’étant pas pour le consensus mais pour la validation, a donc décidé en conformité avec les dispositions de la loi électorale » a conclu René Aboghé Ella, président de la CENAP.


Tony Muru

Vos commentaires

Répondre à cet article

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Articles relatifs